• De la 3D low cost !

Nous avons ensuite passé nos 3 processeurs au révélateur de 8 jeux de divers âges. Il y a du récent avec Rise of the Tomb Raider et du plus vieux en DirrectX 9 avec Resident Evil 6. Nous avons réglé les options pour que le moins fort des trois puisse quand même offrir des performances correctes, et donc notre GTX 960 4go s’est un peu ennuyée avec la quasi-totalité des options mises sur le niveau le plus bas. Pourtant nous fûmes pleins d'espoir avec du niveau moyen, mais c'était beaucoup trop. Le Low fait déjà mal comme vous pouvez le voir !

 

 

Tenter de recycler un Pentium D pour du jeu casual est une mauvaise idée, sauf éventuellement en 720p et avec des options basses, mais c'est quasiment impossible de jouer avec des titres à peu près récents (en pourtant RE6 n'est pas un exemple de jeu hypergourmand). Il y a des tests où la GTX 960 4Go est limitée par le CPU en low, comme Van Helsing, RE6, d'autres cas où le 6700 arrive à tirer la quintessence de la carte graphique, mais il n'y a aucun cas où le Presler gave cette GTX 960. C'est vraiment très faiblard. Jouer avec un dual-core, pourquoi pas, mais un dual-core de dernière génération. Cela constituera d'ailleurs un article dans les semaines qui viennent !



Les 41 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !