• Quel beau cinéma les films en POV !

Avec ce titre merveilleux qui saura faire tiquer les amateurs de grand cinéma, surtout d'auteurs monosyllabiques et dont les échanges verbaux se font par le cri d'une seule voyelle, on est arrivé à concilier Cinebench R15 et POV Ray 3.7. Le premier simule le rendu d'une image par le moteur maison de Maxxon, le second simule une image en Raytracing avec toute la fougue de nos transistors. Inutile de dire que les unités ne sont pas les mêmes. Si le nombre de points sur Cinebench R15 x64 témoigne de la bonne santé des CPU, le temps de rendu le plus faible de POV Ray est le gage d'un CPU tonique.

 

 

 

Sommes-nous étonnés de ces résultats après en avoir vu une bonne tripotée ? Non bien entendu. Surtout que là nous sommes bien dans le cadre d'applications qui savent tirer parti de la puissance des CPU, du nombre de coeurs et de threads. Et selon notre formule consacrée "entre x2 et x3", nous nous retrouvons encore ici dans ce ratio avec quelques largesses. Inutile également de voir que le 6700 colle la pâté à tout le monde, avec là aussi un ratio compris entre 9 et 10x vis-à-vis du D945. Il ne fait pas bon vieillir !

 

• Le futur de l'oignon fou est là !

Nous nous sommes concentrés sur les performances données par les logiciels de Futuremark, en général bien optimisés pour coller le plus possible à la réalité, en général bien entendu. Alors nous avons d'une part jeté notre dévolu sur la scène Physics de 3DMark qui utilise la patate CPU pour le rendu d'une scène, et d'autre part sur PCMark 7 Pro qui fait faire tout un tas de travaux au CPU, mais aussi à la plateforme entière, incluant SSD, RAM, fréquence et architecture. Le meilleur est celui qui a marqué le plus de points dans les 2 tests

 

 

Pour ce qui est de Physics, on voit bien que cette fois le D945 montre encore plus ses limites. Une scène 3D animée telle que celle de Futuremark débite quasiment 5x moins d'images par seconde avec notre GTX 960 4Go. Par rapport au 6700, on est 15.4x plus lent ! Notez que le G4400 est lui aussi bien distancé par le 6700, 3x plus rapide dans ce test. Si on passe à la plateforme, celle du D945 reste à peu près dans les clous, même si elle est largement plus lente que celle en Skylake. Notez que cela se ressent à l'usage puisque même avec un SSD, le temps de réaction est plus lent, c'est très palpable, c'est certes un avis subjectif, mais il est vrai que PCMark le restitue bien. Notez que PCMark 8 Pro a refusé de fonctionner sur la plateforme LGA775.

 



Les 41 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !