• Et Pi x Pi, ça fait combien ?

On passe sur un test qui n'est pas du tout multithreadé, et qui fait la part belle à l'architecture, les fréquences, l'oignon et la soupe. On fait calculer à nos processeurs 8 millions de décimales de Pi, car il y en a plein des chiffres qui viennent après 3.14 ! Evidemment, celui qui met le moins de temps sera le meilleur, voyons ce qu'un coeur Presler peut faire ?

 

 

En fait il ne peut pas faire grand-chose en 2016. il peut calculer ces décimales, mais alors dans un temps très long. Il est 3.8x plus lent que le G4400 et 4x par rapport au 6700. notez que le G4400 est très proche du 6700, cela vient du fait qu'il y a plus de cache et de MHz sur le dernier, étant donné que ce test est monothreadé.

 

• Kasparov aux fraises !

On passe à la dernière version de Fritz Chess Benchmark (qui date quand même un peu). Le but est de simuler une partie d'échecs, et les processeurs doivent calculer les mêmes probabilités de coups dans un test reproductible. Celui qui est le meilleur est celui qui est capable de battre la référence du test, alias le Pentium 3 à 1 GHz avec ses 480 knoeuds/s. Le test est parallélisé, cela signifie qu'il peut se servir de tous les threads, dans la limite de 16, donc nous sommes dans les clous !

 

 

Comme on dit dans le milieu de l'IT et du geek en puissance, le pénis virtuel du Pentium D945 est 2.9x plus court que celui du Pentium G4400, et 8x plus que celui du 6700. A vrai dire, on reste dans une moyenne de 2 à 3x moins rapide pour le D945 face à son petit frère, ce qui fait relativiser puisqu'il y a 10 ans qui séparent les deux puces. Donc encore une fois, tout se fait avec un vieux Pentium dual-core, mais ça prend plus de temps !

 



Les 41 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !