• Gigabyte 890FXA UD7 : la carte

La carte arrive dans un ensemble blanc très imposant et lourd, plus grand encore que la très Siffredienne boîte de la Crosshair IV Formula.. Son tarif d'ailleurs oscille entre 235 et 250€ selon les enseignes, avec une tendance moyenne un peu au-delà des 240€ actuellement. Gigabyte, dans son souci de proposer plus, tient à nous montrer qu'on en a pour son argent puisque la mégalomanie dégagée par la boîte est à mille lieues de considérations de type "écologiques" ou "green", bien que les sigles d'emploi de carton recyclé figurent sur la face postérieure.

Non, le maître mot sera clairement la performance, on paye pour en avoir beaucoup.

 

gigabyte 890fxt ud7 box recto [cliquer pour agrandir]gigabyte 890fxt ud7 box verso [cliquer pour agrandir]gigabyte 890fxt ud7 box open [cliquer pour agrandir]gigabyte 890fxt ud7 bundle [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agranndiiir

 

Le bundle de son côté est très complet puisqu'on trouve quantité de choses qui ne font vraiment pas youpinas (traduire par radin !). Il y a de quoi d'ailleurs écrire un livre, mais voici en détail le contenu du bundle inclus dans une boîte noire compartimentée et séparée de la carte mère, qui a droit à son propre emballage.

 

- Un panel arrière

- Un livre guide d'installation

- Un CD de pilotes et utilitaires

- Un sticker à la gloire de Gigabyte

- Deux ponts Crossfire

- Un sachet de 4 nappes Sata 3Gbps, dont 2 coudées, en bleu clair sur la photo

- Un sachet de 2 nappes Sata 6Gbps, dont une coudée

- une nappe UDMA133

- Deux  câbles molex pour raccorder au bracket eSata

- Une équerre arrière de 2 eSATA avec l'alimentation

- Un module de refroidissement passif Silent Pipe


 gigabyte 890fxt ud7 carte [cliquer pour agrandir]

Elle est zoulie, non ?

 

La carte arbore le bleu Gigabyte reconnaissable entre mille, avec une alternance de blanc et de bleu ciel. L'harmonie générale est excellente, et on compte déjà 6 ports PCIE répartis comme suit : 2 ports 16x qui sont ceux qui ont une fix par "emboitement", 2 ports 8x et 2 ports 4x. Dans tout ça se noie le port PCI blanc. Les 6 ports Sata 6Gbps bleus sont coudés à 90° (comme l'alcool que boit Pascal, mais faut surtout pas faire comme lui! ). Les deux ports Sata blancs 3Gbps sont dévolus au RAID exclusivement, puis suit le bouton mécanique "Clear CMOS" qui permet de réinitialiser le Bios en cas de réglage foireux.

 

La carte possède un radiateur sur lequel nous allons faire un petit focus. En effet il offre 3 configurations.possibles. La première est de ne rien toucher, le laisser faire son office, cas qui représente le grosse majorité des acheteurs. Il y a aussi ceux qui se serviront  du waterblock qui est monté sur le 890FX, et qui peut s'enlever pour changer la pâte thermique déjà présente. Enfin il y a ceux qui enlèveront le waterblock et qui fixeront à la place le module Silent Pipe, module dont le travail consiste à évacuer la chaleur vers l'extérieur du boîtier, attention cependant car si les effets sont positifs sur la température du 890FX, ils risquent d'être négatif sur la carte graphique qui sera alors très proche. Cela implique une ventilation de boîtier correcte !

 

gigabyte 890fxt ud7 waterblock [cliquer pour agrandir] gigabyte 890fxt ud7 radiateur fix mobo [cliquer pour agrandir]  gigabyte 890fxa ud7 silent pipe [cliquer pour agrandir]gigabyte 890fxt ud7 silent pipe [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agranndiiir

 

Une fois monté, le Silent Pipe occupe une place conséquente et, ce système qui reprend en partie celui aperçu sur les cartes graphiques passives de la marque, transporte la chaleur depuis le northbridge jusqu'à l'arrière du châssis afin de dissiper les Joules par une saillance des ailettes.

 

gigabyte 890fxt ud7 waterblock vrm [cliquer pour agrandir] gigabyte 890fxt ud7 power reset [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agranndiiir

 

Avant de partir analyser le panneau arrière particulièrement riche, terminons par deux images. La première montre surtout le radiateur coincé entre le socket et le panneau arrière, dans le but de refroidir les 8 phases, 2 autres étant dévolues à la mémoire et  logiquement situées à côté des slots de ram. La seconde montre tout bêtement les boutons "Power" et "Reset", bien pratiques quand on a une table de bench ou qu'on possède un Antec Skeleton par exemple.

 

Passons au panneau arrière maintenant. Il n'y a plus qu'une seule prise PS2 désormais, qui est surplombée de deux prises USB 2.0. Ensuite, nous voyons les sorties SPDIF coaxiales et optiques, puis on enchaine avec 2 ports USB2, 2 ports mixtes eSata/USB gérés par une puce JMicron JMB362, ces 4 là étant accompagnés de 2 ports Firewire IEE1394 dont un mini, le reste est classique avec 2 ports réseau Gigabit, 2 ports USB3 en bleu gérés par une puce NEC, et les sorties sonores pour le 7.1.

 

gigabyte 890fxt ud7 panel arriere

Cliquez pour agranndiiir.. Ah non, ça ne marche pas cette fois.

 

Pour conclure la description, Gigabyte fait du Gigabyte, ce qui signifie que la carte possède 2 puces Bios, pour fusiller une carte comme celle-là, va falloir se lever tôt (NDEB : ou bien s'appeler Titi Big Grin ) . Ensuite la technologie 3x Power USB sur le panneau arrière permet de délivrer 3x plus d'intensité qu'un port USB classique, c'est pratique quand on veut charger son smartphone par exemple, très demandeur de jus (l'application Gigabyte pour exploiter cela est disponible gratuitement sur le site du constructeur). Enfin il est possible de débloquer les cores de certains CPU, sans garantie de succès pour autant.



Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !