• Indices de performance

Même si le résultat de chaque test est plus important et judicieux qu'un indice global, qui par essence ne traduit que le comportement moyen des solutions évaluées ici avec ce panel de jeux (et les scènes retenues parmi ces derniers) masquant ainsi des résultats bien différents selon les situations de test, ce dernier permet toutefois en un coup d’œil d'établir une hiérarchie. Voyons donc comment se comporte la nouvelle venue en rastérisation uniquement pour commencer: nous avons réalisé pour cela un indice comparatif en appliquant une pondération identique pour chaque jeu et exprimé les résultats en attribuant la valeur 100 à la RX 6600.

Sur notre indice rastérisation à 15 jeux, les MSI RX 6650 XT Gaming X et Asus ROG Strix RX 6650 XT Gaming peinent à se différencier de la Gigabyte RX 6600 XT Gaming Pro OC, puisque les écarts varient entre 2 et 3 % et cela quelques soient les conditions de test. C'est en apparence un peu mieux pour la ROG Strix RX 6750 XT, puisque l'on passe cette fois à 6 %, mais ce serait oublier bien opportunément que la carte comparée est une RX 6700 XT de référence et donc non overclockée par défaut, gonflant ainsi l'écart comparatif. Sans surprise compte tenu de ces gains fort limités, cela ne change en rien les rapports de force existants entre ces refresh et les cartes de même gamme du caméléon.

 

 

 

• Benchmark

Nous utilisons le test Time Spy dédié à DX12 dans 3DMark et nous reportons le score graphique du test. Nous avons également inclus Port Royal et Relic of Life du fait du support du Ray Tracing sur les dernières Radeon. Pour finir, nous ajoutons deux tests dédiés à la réalité virtuelle par le biais de VR Mark.

 

Screen Time Spy [cliquer pour agrandir]

Superposition [cliquer pour agrandir]

 

Les résultats au sein des benchmarks montrent que les Radeon surperforment légèrement sur Time Spy par rapport à notre indice ludique. Elles se montrent aussi particulièrement à l'aise en VR, en particulier sous le test Cyan Room, exécuté dans une définition moins élevée que le Blue Room, puisque comparativement les verts progressent avec l'augmentation de la définition (effet moindre de l'Infinity Cache et puissance de calcul supérieure). Enfin, les tests en Ray Tracing confirment l'avantage indiscutable des verts dans ce domaine sur cette génération.

 

 

Passons à l'évolution des fréquences en charge et l'overclocking page suivante.



Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !