• Consommation

Afin d'estimer la consommation des différentes cartes, nous mesurons celle totale de la machine au repos (seul le SSD supportant l'OS et le ventilateur CPU en 5V sont connectés) puis sous forte charge GPU. Nous utilisons un wattmètre permettant d'enregistrer les valeurs et d'en établir la moyenne sur la période d'activité mesurée, lissant ainsi les pics de consommation pouvant survenir lorsque l'OS sollicite parfois en tâche de fond le CPU.

 

Nous utilisons pour générer la charge Metro 2033 et Furmark (dans une version non détectée par le mécanisme de protection nVIDIA limitant la consommation sur les GTX 5xx). Côté AMD, Powertune permet de limiter ou d'augmenter l'enveloppe énergétique allouée au GPU en jouant avec un slide disponible dans la section Overdrive des Catalyst dédiés aux Radeon HD 6900/7900. Nous laissons la valeur par défaut avant de mesurer les consommations.

 

Wattmetre

 

Au repos la nouvelle venue fait bien mieux que sa devancière, et devance également légèrement les GTX 560 et HD 7900, la HD 7870 étant de loin la plus économe toutefois ! C'est de plus sans compter avec le mécanisme ZeroCore Power qui à l'extinction de l'écran coupe le ventilateur et fait chuter alors la consommation à 66W sur les HD 7900 et 64W sur la HD 7870 soit plus de 10w d'économie ! Dommage que le caméléon n'ait pas prévu l'équivalent... En charge, la GTX 680 n'a plus rien à voir avec ses devancières basées sur Fermi puisqu'elle se contente de peu ou prou de la même quantité d'énergie que la HD 7950, soit légèrement plus que la GTX 560 Ti avec des performances d'un tout autre ordre, merci le 28 nm et Kepler !

 

test GeFORCE GTX 680 - consommation

 

Voilà pour les consommations, passons aux températures mesurées.

 

 

• Températures

Nous utilisons pour cela les sondes internes monitorées via GPU-Z en tâche de fond durant 20min de charge GPU sévère, cette dernière est prévue pour échauffer au maximum les cartes, en général plus qu'un jeu exigeant. Nous laissons ensuite au repos la carte 20mn avant de mesurer à nouveau la température. Les cartes sont installées dans notre boîtier Lian Li V2100B, spacieux avec une ventilation correcte, mais sans plus.

 

Au repos, la GTX 680 se montre bien refroidie, la faible consommation dans ces conditions aidant, nous verrons page suivante ce qu'il en est des nuisances sonores. En charge elle se montre également moins chaude que ses devancières et finit à un niveau comparable à celui de sa concurrente, c'est donc pour l'instant un sans-faute au niveau environnemental, un vrai progrès pour une carte haut de gamme du caméléon !

 

test GeFORCE GTX 680 - Températures

 

Finissons par la mesure des nuisances sonores et l'overclocking page suivante.



Les 271 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !