• Présentation

 

Le boitier vu de devant  [cliquer pour agrandir]La croupe de l'étalon [cliquer pour agrandir]

Le Stallion 3, comme le 2 et comme le 1

 

Le Stallion nous rappelle ces boîtiers massifs, à l'aspect industriel, qu'aimaient nous proposer les fabricants il y a plus de 10 ans. On ne s'en plaint pas vraiment, puisque ces modèles tiennent encore la route aujourd'hui (dédicace à notre HAF-X...). Cependant, la modernisation du reste du plateau risque de détourner les regards vers la concurrence. Avant d'être aussi catégorique, voyons ce qu'il nous propose.

 

Chieftec Stallion 3
couleur Noir
famille

grand tour

dimensions (en mm)

520 x 210 x 570

poids

de 11 kg

matériaux Acier, verre et platistique
formats de mobos

E-ATX / ATX / Micro ATX / Mini ITX

baies 5,25" 0
baies 3,5" 2
baies 2,5" 4
slots pci 7
restrictions

CPU : 160 mm

GPU : 430 mm

PSU : 200 mm

connectique en façade 2 x USB 3.1 / 2 x USB 2.0 et I/O Audio / Gestion RGB et ventilation
ventilation fournie

4 x Tornado 120 mm

msrp

144,99 €

Le front panel [cliquer pour agrandir]

 

Cette troisième révision, comme la première ou la seconde d'ailleurs, mesure 520 mm de hauteur, 210 mm seulement de largeur et 572 mm de profondeur. Il prend de la place, et pèse également son poids, avec 11 kg à vide pour ce modèle en acier, plastique et verre trempé.

La façade reste la même, assez massive, avec cette fois une aération en mesh sur toute la hauteur. La plaque meshée est amovible, fixée par un simple "bouton" pression. Tout en haut se trouve le panneau de connectiques externes. On y trouve 2 ports USB 3.2 Gen 1, 2 ports USB 2.0, les E/S audio et surtout une ribambelle de boutons permettant de gérer la ventilation et l'éclairage, mais pas d'USB Type-C. 

 

La face avant meshée [cliquer pour agrandir]Les trois ventilos RGB [cliquer pour agrandir]Le vide poche sur le dessus [cliquer pour agrandir]

La façade, le vide poche et les ventilos

 

Sur le dessus du boîtier, nous découvrons une partie "vide poche" sur la partie avant. Le reste de l'espace est couvert d'une grille d'aération amovible. Elle recouvre un espace de ventilation plutôt étriqué pour un boîtier de cette taille, puisqu'on ne peut y installer que deux ventilateurs de 140 mm.

 

Sur l'arrière nous trouvons l'emplacement de l'alimentation sur le fond, sept slots d'extension et un support de ventilation de 120 mm, occupé par un modèle Tornado 120 RGB. Les panneaux latéraux sont ici en acier plein à droite et en verre trempé plein format sur la gauche.

 

stallion 3 dimensions

 
Petit tour chez Alain

Côté carte mère [cliquer pour agrandir]à l'arrière du plateau [cliquer pour agrandir]

L'intérieur du châssis

 

Comme pour l'extérieur, l'intérieur n'évolue que très peu. Ce qui saute aux yeux c'est le support de carte graphique qui occupe moins d'espace et qui permet de mieux apprécier son matériel au travers de la vitre.

 

Peu d'espace pour le watercooling sur le dessus [cliquer pour agrandir]

Le plateau de carte mère est gigantesque. Il permet d'installer de l'E-ATX sans mal et propose deux rangées de passages de câbles. L'espace à l'avant est occupé par trois ventilateurs Tornado aRGB de 120 mm. La place permet d'installer un radiateur de 360 mm. Sur le dessus, la place ne manque pas non plus, mais on n'aura d'espace que pour un duo de ventilateurs de 120/140 mm.

 

Le fond dispose d'un compartiment sous lequel se place le bloc d'alimentation. D'ailleurs, en retournant le châssis, on découvre également une baie pour deux disques durs de 3,5" comme sur le Stallion 2 (deux sur le Stallion premier du nom).

 

Derrière le plateau, nous découvrons quatre supports pour SSD. Deux d'entre eux, placés sur l'avant, sont équipés d'un système de rétention rapide sans outil. Les deux autres placés sous l'accès backplate sont des supports sur lesquels vos disques devront être vissés. Comme pour la plupart des boîtiers de la marque que nous avons testé, nous retrouvons le contrôleur RGB/Ventilation maison. 



Yapa de ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !