• Verdict

Fractal Design Meshify C [cliquer pour agrandir]Nous ne nous attendions pas à de grosses surprises avec ce "nouveau" modèle de chez Fractal Design. La seule inconnue était la capacité de refroidissement de l'engin et nous avons été servis. Le restylage achèvera-t-il de nous convaincre ? 

 

Un vrai Fractal Design

Nous retrouvons tout ce que la marque suédoise sait faire : de l'espace, de la simplicité, de la sobriété pour ce nouveau modèle. Le "recyclage" du châssis permet de contenir le tarif final. C'est sans doute un point négatif pour certains, mais tout le monde s'y retrouve. Fractal Design vient ensuite greffer un panneau en verre trempé, ainsi qu'une large façade en mesh. La particularité du Meshify C se trouve bien là, avec son cadre glossy et son panneau sculpté façon diamant noir. Si l'ensemble conserve effectivement sa sobriété, cette pointe de design apporte son petit plus au look général du boîtier. Notons que la marque laisse de côté les touches de blanc qu'elle avait l'habitude de mettre sur les ventilateurs, les supports 3.5" et les équerres arrière.

 

Nous retrouvons ensuite un intérieur familier, compartimenté et bien agencé. Le boîtier offre assez de support pour le stockage, bien qu'un troisième emplacement de 3.5" ne soit pas un luxe (avis personnel). La guerre contre la poussière se fera depuis la façade, très vulnérable avec son mesh, mais aussi sur le dessus avec un filtre aimanté et enfin par le fond qui accueille un gros filtre amovible. L'espace ne manque pas non plus dans ce modèle compact qui prendra soin sans problème d'une grosse configuration ATX. Le montage et l'agencement se feront facilement grâce aux choix faits par la marque : enfoncement et bandeaux de fixation pour les câbles ou support de SSD à la verticale. L'aération est confiée à deux Dynamic X2 GP-12 qu'il est aisé de renforcer grâce aux emplacements vacants à l'avant, sur le dessus et au fond du boîtier. Enfin, le front panel est peut-être le moins bien loti avec seulement deux ports USB 3.0 accessibles, ce qui se révèle suffisant dans l'absolue. Ne comptez pas sur des baies 5.25" pour réutiliser vos vieux lecteurs optiques ou le réhobus qui vous chérissez. Il faudra faire avec son temps et passer au support externe et à la gestion via logiciel.

 

Un Meshify C qui décoiffe ?

Les performances sont tout à fait excellentes dans ce modèle. Nous avons vu que le boîtier maitrise parfaitement notre configuration passive, qu'elle soit équipée d'un processeur de 95 ou 140W. La carte graphique sera le point faible de notre configuration puisque les deltas relevés sont un peu hauts, surtout lorsque la ventilation est régulée.

 

Les nuisances sonores ne sont pas trop excessives malgré les ouvertures. L'essentiel des nuisances proviendra de l'intérieur comme nous l'avons vu, alors attention à vos choix si vous partez sur une configuration neuve. Les supports de disques durs de la marque sont des plus efficaces comme d'habitude. Ils ne transmettent aucune vibration gênante au châssis et sont très simples à mettre en oeuvre. L'essentiel des nuisances provoquées par notre bon vieux Raptor X s'échappera par les ouvertures d'aération sur le Meshify C.

 

Meshify CUn tarif un peu élevé

Le Meshify C est annoncé à un tarif proche de celui du Defini C, à savoir 89.99€ (92€ en pratique). Ce n'est pas excessif si l'on compte la présence du panneau en verre trempé. Par contre, les deux modèles risquent de se cannibaliser l'un l'autre. L'un était plus design, l'autre un poil meilleur en terme de nuisances sonores. Cela dit, si la sobriété excessive vous gêne, le Meshify C a un bon avantage avec cette nouvelle façade. Dans cette gamme de prix et surtout chez les moyens tours, vous aurez de la concurrence. Elle sera parfois plus sage comme chez Corsair avec ses Carbide ou NZXT et sa gamme Source 340 ou peut-être plus extravagante comme avec le Cooler Master MasterBox 5t, voir encore du côté de chez NZXT avec la série Phantom 240. Il y aura bien d'autres modèles dans cette tranche tarifaire, mais avouer que si vous voulez allier design agressif et sobriété, le Meshify C a des arguments ?

 

comptoir 5starsBien que la marque scandinave n'innove pas beaucoup en réutilisant un châssis déjà connu (ce qui n'est pas un cas isolé dans ce milieu), elle sait nous offrir un modèle frais et très agréable tant à l’oeil qu'à l'usage. La façade à facettes en mesh et le cadre brillant rendent très bien sûr ce modèle sportif. On retrouvera sans trop de mal la patte suédoise, avec un châssis simple, efficace et brut. Peu d'aide au montage est disponible ici, vous n'aurez que l'essentiel pour bien ranger une fois l'installation terminée. Les deux ventilateurs livrés sont suffisants si vous n'avez pas besoin d'un apport d'air excessif pour refroidir votre configuration et les espaces ne manquent pas (pour du ventilateur ou du radiateur) dans le cas contraire. L'équipement est correct, mais il pourrait être amélioré par de l'USB-C ou un support 3.5" supplémentaire (quand le marché suivra sans doute). Enfin, les performances offertes par ce modèle ouvert et compact sont dignes d'une bête de course. Le bruit généré sera produit essentiellement par votre configuration; les deux Dynamic X2 GP¨-12 étant relativement discrets. Vient ensuite le prix de vente du boîtier. Annoncé à 89.99€, il risque de se faire ébouriffer le mesh dans la fausse. Les concurrents arrivent de toutes parts, même du catalogue du fabricant. Ceci dit, rien ne nous empêche de coller 5 étoiles au Fractal Design Meshify C, qui mérite amplement cette distinction grâce à sa finition au top, ses bonnes performances en passif et son prix contenu.

 


corsair 40 noctua_40 intel_40.png Seasonic Silverstone asus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.




Les 5 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !