• Présentation

 

Jonsbo RM3 de face [cliquer pour agrandir]Jonsbo RM3 de pas face [cliquer pour agrandir]

Le RM3 par devant et par derrière

 

Jonsbo RM3
Couleur Toutes les couleurs de l'arc en ciel
Famille

Mini tour

Dimensions 398 x 215 x 336 (HxLxP en mm)
Poids 7.3 kg
Matériaux Acier, plastique, verre trempé 5mm
Formats de carte Micro ATX / Mini ITX
Baies 5,25" 0
Baies 3,5" 2
Baies 2,5" 2
Restrictions

CPU : 170 mm

GPU : 310 mm

PSU : 160 mm

Connectique en façade 2xUSB 3.0 + HD Audio
Ventilation fournie

1 x140 sur le dessus + 1x120 arrière

Prix officiel

109€

Comme toujours, nous retirons le boîtier délicatement de son emballage pour éviter les drames. L'engin est compact, avec des dimensions raisonnables de 398mm de hauteur, 215mm de largeur et 336mm de profondeur. L'utilisation du verre et d'aluminium épais fait grimper la balance jusqu'à 7.3kg.

 

Les panneaux en verre trempé, mais sec rassurez-vous [cliquer pour agrandir]

 

Sur les derniers modèles testés -UMX4, UMX3, U3- le design en "u" était de mise. Ici, nous avons affaire à une façade plate et lisse, aux bords arrondis. Sur le haut de celle-ci se trouve le bouton de mise sous tension cerclé de lumière, alors que la connectique déportée est placée en bas à droite. Sur ce modèle, elle se compose de l'essentiel, à savoir deux ports USB 3.0 et les E/S audio HD.

 

Le dessus du RM3 et sa grille de protection [cliquer pour agrandir]Sous le boîtier, la plage ! [cliquer pour agrandir]

Dessus/dessous sur Jonsbo RM3

 

Platine de maintien et support - Jonsbo RM3 [cliquer pour agrandir]

Le dessus du boîtier dispose d'une ouverture permettant au ventilateur de 120mm placé ici d'expulser l'air chaud qui serait tenté de stagner à l'intérieur, alors que le dessous abrite un large filtre alvéolé vissé au châssis. Il protège les ouvertures disposées sur cette face.

 

L'arrière se découpe de façon classique avec le bloc d'alimentation placé sur le fond et qui se voir équipé d'un support amovible sur lequel votre source d'énergie sera vissée. Au-dessus nous trouvons quatre slots d'extension -Micro ATX oblige- équipés d'une plaque mobile qui servira à maintenir les cartes filles. Un emplacement de 120mm équipé d'une grille alvéolée est disponible ici. Il est occupé par un ventilateur placé en aspiration. Enfin, juste au-dessus de l'I/O Shield se trouve le régulateur à trois positions chargé de piloter les ventilateurs du RM3.

 

Les parois latérales sont en verre trempé de 5mm d'épaisseur. C'est suffisamment solide pour supporter les manipulations "normales", mais prenez garde à ne pas les faire tomber sur le carrelage. Les panneaux sont fixés par quatre vis à main et c'est tout. Si vous aimez les chiffres, nous ajouterons que la carcasse est faire en aluminium de 1.5 et 2.0mm d'épaisseur, la façade en alu fait 4.0mm d'épaisseur, alors que le châssis interne est en acier 1.0mm.

 

Petit tour chez Alain

Coté carte mère dans le RM3 [cliquer pour agrandir]L'arrière du plateau. On fait comme on peut hein ! [cliquer pour agrandir]

L'intérieur du RM3

 

Nous retirons les panneaux (fumés) pour y voir plus clair. L'intérieur est compartimenté. Le fond est occupé par un capot (non amovible) qui cachera le bloc d'alimentation. Il sert de support à deux unités de stockages de 3.5" et possède un ventilateur de 120mm placé en aspiration également.

 

Supports de stockage et ventilateur n°3 [cliquer pour agrandir]L'alim bien cachée et le câblage anar-chic [cliquer pour agrandir]

Autour du compartiment du RM3

 

Le plateau de carte mère accueille des modèles au format Micro ATX, ou Mini ITX si vous aimer le compact. Divers passe-câble sont placés tout autour dont deux sont protégés. Côté façade, nous de plusieurs emplacements dédiés au stockage. Vous pouvez y placer deux unités de 2.5" ou deux de 3.5". Les ventilateurs présentés plus haut sont maintenant visibles.

 

Toute la soufflerie en action. ça pulse ?  [cliquer pour agrandir]Côté pile, nous disposons d'un troisième support 2.5" et de plusieurs anneaux destinés au management des câbles. La découpe "backplate" est suffisamment vaste pour permettre la mise en place d'un support de ventirad une fois la carte mère installée. Dans le fond, l'alimentation est bien cachée et le surplus de câbles pourra prendre place, en prenant garde de ne pas obstruer le passage de l'air.

 

Malgré le petit volume, le montage ne pose pas de problème. Le tournevis sera de la partie pour fixer disques durs (sur des patins à encastrer) et carte graphique. Le RM3 possède suffisamment d'espace pour accueillir un ventirad haut de 170mm, tandis que la carte graphique profitera de 310mm de place à condition qu'il n'y ait pas de disque dur sur la façade. Il faudra se contenter d'un modèle de 285mm. L'alimentation, elle, devra être au format standard (150/160mm). Il sera possible de pousser de 2cm cet élément, du moment qu'il reste modulaire. Il sera un peu plus délicat d'agencer les câble ensuite vu le faible espace. Les nappes plates sont préférables avec le RM3. 

 

Le prix maintenant ? Débarrassez-vous de 110€ pour accéder au format Micro ATX alu et verre. Voilà pour le blabla, voyons les performances.




Sommaire

Page n°1 : Préambule
Page n°2 : Présentation
Page n°3 : Protocole et résultats en insonorisation
Page n°4 : Performances en refroidissement
Page n°5 : Verdict

Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !