Graphite 600T : matériel de test

• Le protocole Mini ITX

Nous testons avec la plateforme Mini-ITX, donc nous utilisons le protocole dédié. Nous continuons à vous proposer les relevés habituels des nuisances sonores générées par le boîtier et ses composants en fonctionnement, ainsi qu'un relevé de températures en charge.

 

La carte mère est une Asus Maximus VII Impact, et le GPU un petit GTX 760 OC mini de la marque histoire d'assurer une plus grande compatibilité. Le CPU lui, est un i5 Haswell au TDP de 84W. Le refroidissement sera assuré par un ventirad top flow mis à disposition par Cryorig. Nous conservons le bloc passif de chez Seasonic dans les cas ou il pourra prendre place. Le cas échéant c'est à un bloc de chez Silverstone de prendre place pour le format ATX (140mm), sinon nous irons piocher chez  Be Quiet! un format plus adapté (SFX/TFX).

 

Concernant les tests réalisés, nous restons sur une série de mesures du niveau sonore réalisées en conservant le principe de configuration faible et configuration élevée utilisée dans nos précédents dossiers, en utilisant les différentes combinaisons possibles de ventilation pour le boîtier (B), mais également la configuration (C) en jouant sur la vitesse des ventirads CPU et GPU..

 

Nous gardons également notre loyal Raptor X pour tester les capacités de chaque boîtier à contenir les vibrations des disques durs. Ce disque dur reste bien connu pour ses tendances à secouer les châssis. Nous lancerons toujours notre copie multiple de plusieurs Go pendant que l'ensemble de la configuration sera en position "Faible".

 

Asus Maximus VII ImpactMSI GTX760 ITXSeasonic Platinum Fanless 460wWestern Digital Raptor X

 

Nous terminerons en laissant mijoter tout ça à feu doux pour relever les températures sur les différents éléments de la configuration. Nous aurons notre processeur quad core de 84W ici, qui sera refroidi par le Cryorig C1 en PWM. La gestion de la ventilation sera aussi laissée à l'appréciation de la carte graphique dans ce test (mode auto quoi). Pour cette partie nous lancerons OCCT en mode "Alimentation" (il fait chauffer CPU et GPU) en boucle durant 1H avant de relever les températures sur le CPU, le GPU, le disque dur et la carte mère. Ces mesures se feront aux différents modes de ventilation proposés par le boîtier ou, le cas échéant, en forçant la régulation de la soufflerie à 7V. Les températures relevées seront ensuite données en "Delta T", c'est-à-dire leur différence par rapport à la température ambiante de la pièce de test.

 

• ... Et les résultats

ventilation interne

Première étape de nos tests, relever les nuisances sonores globales de notre machine en fonctionnement. Pour ce faire, nous placerons la ventilation du boîtier (B) ainsi que celle de notre configuration (C) dans différentes combinaisons possibles, en jouant sur la vitesse de tous les ventilateurs. Le sonomètre sera placé à 15cm sur l'avant, au-dessus du boîtier et les résultats obtenus seront exprimés en dB(A). Nous procèderons de la même manière pour les mesures des nuisances causées par les vibrations du Raptor-X, une fois la configuration entière placée en position "faible". Pour rappel, avant de commencer, voici quelques explications :

 

 
Ventilation faible : Cryorig C1 ventilation au mini (bios) / ventilation de la carte graphique forcée à 35%.
Ventilation élevée : Cryorig C1 ventilation au max (bios) / ventilation de la carte graphique forcée à 50%.

 

qbx bruit

Il n'y a rien qui l'empêche de chanter. Le QBX est ouvert et cela se ressent dans les mesures. Configuration à donf, le bruit est élevé. Il deviendra assez pénible à l'usage si vous n'avez pas de casque sur les oreilles; attention donc aux fortes charges qui solliciteront votre matériel. Une fois l'ensemble GPU/CPU régulé, le niveau sonore diminue considérablement pour le bonheur de nos esgourdes. Réguler uniquement le boîtier a une incidence toute relative sur le bruit généré puisque l'essentiel des nuisances provient de l'intérieur. Comme nous pouvons le voir lorsque tout est calme, nous enregistrons tout de même un gros 38dB.

 

qbx vibrations

L'efficacité du système de rétention de l'unique disque dur de 3.5" est mise à rude épreuve. Le Raptor X fait danser le QBX et donne de la voix. Nous enregistrons un gros pic de 42.9dB ici lorsque les têtes de lecture chantent. Attention à votre unité de 3.5".

 

Performances en refroidissement

Voilà le moment critique, la mesure des températures en charge. Pour ce faire, nous mettons à rude épreuve le boîtier testé en utilisant notre quadcore surmonté du Cryorig C1. La gestion de la vitesse de rotation du système de refroidissement de la carte graphique sera réglée sur auto comme indiqué dans le protocole. Le logiciel OCCT est utilisé en mode "Alimentation" (CPU+GPU) afin de solliciter l'ensemble durant une heure complète. Les températures relevées sur la carte mère, le disque dur, le processeur et la carte graphique sont exprimées en Delta T, c'est à dire en écart par rapport à la température ambiante.

 

qbx temperatures

Du côté des températures, le QBX s'en sort plutôt bien au niveau du processeur puisque son unique ventilateur se charge d'extraire la chaleur à ce niveau. Le GPU souffre un peu plus avec un delta de 66°C enregistré, ventilateur de boîtier à pleine vitesse rappelons-le. Les mesures annexes sont bonnes, en tout cas sur la carte mère qui profite du châssis ouvert du QBX. En régulant la ventilation du boîtier, nous obtenons des températures plus élevées alors que la configuration ne fera pas plus de bruit; elle était déjà au taquet à 12V. Tous les points de mesures grimpent en température : GPU à +2°C, CPU à +6°C et +3°C sur le DD et la CM, le QBX n'a pas la fièvre, mais presque.



Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !