• Verdict

Core V21 en vue éclatée [cliquer pour agrandir]

Nous arrivons à la fin de cette petite histoire. Il est temps de dresser le bilan de tout ça. Qu'a-t-on pensé du corps de ce Core ? Sommes-nous satisfaits de ses prestations ? Voilà le fond de notre pensée :

 

Performances en demi-teinte

On commence par une petite claque pour une fois. Le Core V21 nous déçoit un peu. Nous nous attendions à bien plus que ça de sa part en ce qui concerne les températures. Largement aéré et équipé d'un gros moulin, on aurait aimé qu'il puisse laisser vaquer en paix notre CPU une fois le 200mm régulé. Or, moins de 5 minutes avant l'issue du test, le CPU baisse les bras, victime d'un coup de chaud que le Core V21 n'aura pas pu lui éviter. Certes, le ventilo livré mouline déjà lentement d'origine, mais voilà si vous êtes sensible attention lors de la régulation de ce dernier. Les températures relevées à pleine vitesse sont quant à elles tout juste moyennes et se calquent sur les prestations offertes par les modèles possédant un plateau de carte mère horizontal. C'est le seul gros point négatif que nous relèverons aujourd'hui.

 

Du côté des nuisances sonores, la surprise est totale. Nous avons affaire à un boîtier qui génère peu de nuisances malgré toutes ses ouvertures. Bien qu'il ne soit pas des plus silencieux, le Core V21 saura nous ménager de ce côté-là. Il se montre également efficace pour maitriser les vibrations des disques durs. Le Raptor X se fait tout de même entendre lorsqu'il démarre et élève comme d'habitude le niveau sonore ambiant. Cela dit, dans le Core V21, cette montée est moins brutale que sur certains modèles. La position basse de la baie 3.5" (dans la configuration d'origine), ainsi que le système de rétention des unités y sont pour beaucoup. D'ailleurs, en fonctionnement, le pic de nuisances générées n'explose pas. Nos oreilles apprécieront.

 

thermaltake core v21 conclusion

Look et concept

Très aéré, on le redit, du mesh partout, une vitre pour voir l'intérieur, ce modèle est clairement fait pour s'afficher; on aime ou pas. Par contre il reste massif pour un boîtier qui se veut "mini". Le Core V21 prend de la place, qu'on se le dise. L'impression est accentuée par le design en rondeur du boîtier. Le volume permet de compartimenter l'espace intérieur, et c'est intéressant pour le rangement. En y passant un peu de temps, il est particulièrement facile de rendre l'intérieur propre grâce à toute cette place. Les matériaux utilisés sont de bonne qualité sur ce modèle, le plastique de la façade est robuste, les divers câbles sont gainés, les panneaux latéraux solides ne craignent pas d'être manipulés. L'écrin est sympathique si le look ne vous fait pas fuir.

 

Le concept est très intéressant. Vous disposerez de plusieurs boîtiers en un. Tous les panneaux sont interchangeables, ce qui permet de redresser le plateau de carte mère, de lui mettre la tête en bas, de le laisser à plat sans pour autant perdre l'accès à vos boutons. Tout se déplace pour que le Core V21 suive vos envies. La manipulation est d'une simplicité enfantine puisqu'il suffit juste de jouer sur le positionnement des panneaux. On rappelle que c'est un Core, donc il vous sera possible de l'empiler si la place vous manque. Utilisez deux boîtiers pour compartimenter votre configuration et augmenter ses capacités d'intégration. On obtient alors une machine gigantesque qui aura besoin d'encore plus de place.

 

Ceci est un double Core [cliquer pour agrandir]

 

Équipement et bundle

Le boîtier propose tout juste l'essentiel sur son front panel. L'USB 3.0 est de la partie avec deux ports disponibles, les i/0 audio sont également présents. C'est tout. Les différents accès sont filtrés plus ou moins efficacement. Les deux panneaux non vitrés offrent la plus grande surface trouée qu'il soit possible d'imaginer sur cette terre. C'est pourquoi deux grands filtres microalvéolés sont présent sur chacun deux. Ils sont aimantés, ce qui facilite l'extraction et le nettoyage. L'emplacement de l'alimentation est également protégé par un filtre amovible qui devrait être beaucoup plus efficace. On regrette l'absence de filtre sur l'emplacement de ventilateurs situé juste devant l'alimentation. Thermatake aurait pu faire un petit effort de ce côté.

 

Qu'à-t-on d'autre sur ce boîtier ? Si le Core V21 est livré avec un unique ventilateur de 200mm, il reste généreux en terme d'emplacements vacants. Pas moins de 9 ventilateurs (dont 2 sur l'emplacement du 200mm) peuvent prendre place et s'acharner sur les calories dégagées par votre configuration. Les rails de fixation installés dans le boîtier sont plutôt bien pensés et peuvent être déplacés sur les côtés. Vous êtes adeptes du watercooling ? Thermaltake ne vous oublie pas. Le boîtier peut intégrer une multitude de radiateurs allant du simple 120mm au gros 280mm si nécessaire. Il est même possible de pousser jusqu'à 480mm, voir plus, dès lors que vous empilez deux boîtiers.

 

Nous aurons aimé la facilité d'accès ici, puisqu'aucun outil n'est nécessaire pour ouvrir le boîtier. Les disques durs prennent place dans des racks ne nécessitant pas l'utilisation du tournevis non plus, sauf si vous y collez des unités de 2.5". Les supports dédiés aux SSD sont également exempts de manipulations superflues pour installer les disques durs et peuvent même être déplacés grâce aux vis moletées qui les retiennent.

 

Kombienkikoote ?

Le prix de vente, nous le connaissons : 70€. Est-ce que le Core V21 les vaut ? Il suffit pour se faire une idée de regarder du côté des concurrents : Aquila, DS-Cube, Xpredator Cube. Ces derniers, testés dans nos colones, offrent des prestations quasi similaires en terme de refroidissement. L'équipement varie de l'un à l'autre, le look est également souvent aux antipodes, mais aucun d'eux n'offre cette modularité que propose Thermaltake dans son boîtier. Alors selon nous oui, le Core V21 vaut bien un petit billet de 70. Mais, parce qu'il faut bien chipoter M. Thermaltake, un petit ventilo de 120 en extraction ne serait pas du luxe pour ce tarif.

 

comptoir_4stars.pngOn retient de ce modèle sa modularité et ses capacités d'intégration. Le Core V21 offre plusieurs possibilités d'agencement qui pourront aider les indécis à faire un choix. Le look choisi par la marque pour cette gamme sera sujet à discussion et pourrait être un argument en défaveur de ce modèle. Si les capacités de refroidissement sont tout juste correctes à pleine vitesse, elles pourront être grandement améliorées par un choix plus adéquat du matériel intégré, ou l'ajout de ventilateurs supplémentaires vu la multitude d'espaces disponibles. La maitrise du niveau sonore et des vibrations estompe légèrement cette contreperformance. Le boîtier ne souffre d'aucun défaut de fabrication, se révèle robuste et ne craint pas d'être déplacé. Les matériaux utilisés sont de bonne facture; nous ne pouvons pas attaquer le modèle sur ce point. Le tarif affiché pour acquérir ce modèle est plutôt cohérent, bien que, comme nous le soulignons en fin de test, un ventilateur supplémentaire aurait été le bienvenu. Au final, c'est avec quatre étoiles que le Thermaltake Core V21 nous quitte, échaudé par ce que lui a fait enduré le Comptoir !

 


 

crucial_40.pngnoctua_40intel_40.pngSeasonicSilverstoneasus_40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



sommaire

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !