COMPTOIR

• Verdict

Antec ISK 600 [cliquer pour agrandir]Malgré sa petite taille, l'ISK 600 d'Antec est ambitieux. Son design et son look ne laissent pourtant rien paraitre. Compact, carré et discret, le petit boitier peut plaire au plus grand nombre.

 

L'équipement est très basique, avec à disposition deux ports USB sur l'avant, un seul ventilateur 120 à l'arrière, régulé tout de même, et c'est tout. La qualité de fabrication ne souffre d'aucun défaut. Le mélange de plastique et d'aluminium, ainsi que sa finition soignée donnent du cachet à cette boite.

 

L'ISK 600, bien qu'étriqué, permet tout de même de se faire plaisir. Il accepte les cartes mères au format Mini-ITX comme déjà dit. Le bloc d'alimentation est au format ATX et la carte graphique pourra s'étaler sur les 31cm dont elle dispose. Le ventirad CPU pour sa part trouve sa limite à 170mm, à condition de ne pas utiliser le support de disque 3.5" qui se trouve au-dessus. La capacité de stockage justement n'est pas sacrifiée. L'ISK 600 engloutira deux unités de 2.5", trois unités de 3.5" (dont deux sur le support du top) et un lecteur optique au format 5,25" slim. En restant donc raisonnable sur la taille du ventirad, il y a de quoi faire.

 

On en arrive maintenant aux performances de la bête. Ce petit modèle n'est pas le plus silencieux, il est vrai. Lorsque la configuration souffle à pleins poumons, et cela lui arrive rapidement en situation de forte charge, les nuisances générées sont assez gênantes sur le long terme. Il faudra jouer de la régulation pour parvenir à trouver un bon compromis entre refroidissement et discrétion. Que dire du test de vibrations ? Nous ne pouvons que constater que les supports de disques utilisés ne sont pas adaptés à des unités comme le Raptor X. À peine en marche, le châssis vibre horriblement et le niveau sonore augmente. Le bruit qui s'échappe du boitier est assez strident, ce qui se révèle rapidement gênant. Bref, oubliez les Raptors dans ce modèle.

 isk_600_conclusion.png

Le refroidissement quant à lui nous laisse un peu sur notre faim, notamment en ce qui concerne la carte graphique. Cette dernière atteint rapidement son seuil critique, ce qui la pénalisera lors des périodes de charge intensive. Du côté du processeur, les températures enregistrées sont plutôt bonnes, mais le C1 est obligé de souffler fort pour maintenir l'élément au frais ce qui fait grimper le niveau sonore de l'ensemble.

 

Si vous êtes intéressé, l'ISK 600 se négocie actuellement autour des 60€. Ce tarif est relativement abordable, même si nous trouverons aisément moins cher dans ce format notamment chez Cooler Maser ou Silvertsone pour ne citer qu'eux

 

comptoir_3stars.pngAntec nous propose un petit boitier discret et bien conçu, aux capacités d'intégration XL. S'il souffre d'un manque de punch de son unique ventilateur, ou de son volume réduit dans certaines situations, il n'en reste pas moins un modèle intéressant. Son prix de vente le place dans la moyenne et il se retrouve à la merci de modèles moins chers ayant déjà fait leurs preuves.  Il conservera par contre l'avantage de la taille réduite ou encore du design passe partout (face aux Elites de chez CM notamment). Au final c'est avec 3 étoiles que nous quitte l'Antec ISK 600, un mini boitier sympathique à réserver aux configurations bureautiques/multimédias.

 

Avantages Inconvénients
Look épuré et discret Bruit de la ventilation à fond
Finition Aération latérale trop petite
Capacité d'intégration  Refroidissement un peu juste
Prix  

 


msi_40crucial_40.pngintel_40.pngSeasonic

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.



Un poil avant ?

Afterburner 4 est arrivé dans sa version finale

Un peu plus tard ...

Baston de SSD Pcie : Samsung XP941 vs OCZ RevoDrive 350

Les 17 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !