• Insonorisation du châssis

Nous commençons donc nos tests avec la capacité d'insonorisation de notre boîtier. Pour information, le niveau sonore ambiant est de 31BA.

 

• Vis-à-vis de la ventilation interne
ventilation interne

Nous commençons par utiliser, comme précisé dans notre protocole, un Scythe Mugen II + Noctua NF-P12 en guise de ventirad CPU et un Scythe Musashi pour ce qui est du ventirad GPU, avec deux modes de vitesses pour correspondre à ce que l'on peut retrouver dans une configuration plutôt silencieuse (Faible) ou au contraire audible (Elevée). Pour rappel seuls ces deux systèmes de refroidissement et l'alimentation sont en fonctionnement quand nous mesurons les nuisances sonores de face, sur les côtés et enfin sur le dessus du boîtier :

 

haf_912p_1.png 

Pour cette première série de mesures, nous pouvons voir que le HAF 912 Plus réagit de façon similaire au CM 690 II, laissant cependant s'échapper plus de bruit sur l'avant lorsque la ventilation est poussée à fond. À faible vitesse, les relevés sont quasiment identiques au CM 690 II. Ils restent par contre un cran en retrait par rapport à ce qu'offrent le Corsair  800D par exemple, plus haut de gamme. Le Corsair 600T se retrouve pour sa part moins bien loti. Les nuisances générées le mettent en mauvaise position, mais devraient lui donner un sérieux avantage au niveau des capacités de refroidissement. Nous le verrons plus loin.

 

• Vis-à-vis des disques durs
disques durs

Passons maintenant au test de nuisances générées par les unités de stockage et intéressons nous au comportement du boitier lorsque l'on utilise un disque spécialement bruyant dans une copie de plusieurs Go, j'ai nommé le Raptor-X de chez Western Digital. Afin de bien dégager le surcroit de décibels généré par celui-ci, nous placerons les ventilations du boitier et de la configuration en position minimale. Nous rajoutons à titre indicatif les résultats des références déjà testées. 

 

 

haf_912p_2.png 

 

Installons le Raptor X. Inutile de le solliciter, celui-ci signale sa présence en émettant un grondement qui relève le niveau sonore de façon significative dès que la configuration démarre. À titre indicatif, sans cet élément nous relevons 40 dBA sur l'avant du boitier. Avec le Raptor X, le niveau atteint 42 dBA au repos sur cette même face. Ceci démontre clairement que le système de fixation des disques durs peine à contenir les vibrations générées.

Une fois le transfert de fichier en cours, le niveau sonore augmente encore sur les côtés et le haut du boitier (de 7 à 10 dBA). Sur l'avant, nous relevons 45,6 dBA, ce qui est honorable en le comparant au résultat obtenu avec le 600T. Par contre, sur le côté droit nous enregistrons une pointe à presque 47 dBA.

Pour conclure cette partie du test, il convient de signaler que le HAF 912 Plus n'est pas vraiment capable de contenir la fougue des 10000 tpm du Western Digital. Nous entendons clairement celui-ci fonctionner alors qu'il n'est pas en train de travailler, et lorsque nous lançons la copie de fichier les têtes de lecture se mettent à gratter horriblement, laissant s'échapper encore plus de bruit.

 



Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !