• Nuisances sonores en fonctionnement

Il est temps maintenant de prendre en compte la ventilation prévue par le fabricant pour notre boîtier. Dans le cas du CM 690 II Advanced Cooler Master n'a pas prévu de régulation possible manuellement. Nous testerons donc la ventilation en 12V, fonctionnement original, mais également en 5V en utilisant des molex que nous retournerons.

 

• Ventilation seule

Pour bien évaluer les nuisances sonores de cette ventilation, débutons les mesures en ne branchant que les 3 ventilateurs du boîtier, pour rappel deux 140mm, un à l'avant et un au sommet, ainsi qu'un 120mm à l'arrière. L'alimentation est également allumée pour pouvoir les... alimenter :

 

ventilation_seule.jpg

 

Avec un niveau sonore en configuration d'origine (+12V) qui ne dépasse pas 47dBA au maximum, Cooler Master poursuit sa politique de ventilation habituelle : ne pas offrir de possibilité de régulation, mais opter en revanche pour un compromis entre silence et refroidissement assez judicieusement choisi. Néanmoins "assez judicieux" ne veut pas dire parfait, et nombreux seront ceux qui trouveront que le CM 690 II Advanced est tout de même trop audible.

En inversant le sens de branchement des molex nous avons ensuite obtenu du 5V, pour un silence de cathédrale (même de nuit en pleine campagne vous n'entendriez pas la tour à plus d'1M). Cependant les ventilateur n'étant déjà pas particulièrement puissants en 12V, ce silence sera sans le moindre doute à double tranchant du côté du refroidissement... (réponse en page suivante).

 

• Configuration complète

Et maintenant les relevés sonores avec cette fois-ci toute la configuration allumée, et en procédant aux différentes combinaisons possibles de ventilations pour le boîtier (B) et la configuration (C) en jouant sur les ventirads CPU et GPU déjà présentés précédemment :

 

config_complete.jpg

 

Commençons par détailler la solution la plus bruyante, avec donc les ventilateurs du CM 690 II Advanced dans leur configuration d'origine (+12V), et des ventirads CPU et GPU que nous qualifierons d'"audibles". On peut voir que par rapport aux tests "à vide", ce sont 2 à 3dB en plus qu'il faut compter dans chaque direction. Si ces chiffres peuvent sembler peu, en pratique la différence à l'oreille est sensible (ne pas oublier que sur l'échelle des décibels +3dB équivaut à une intensité sonore doublée). On arrive à un seuil que beaucoup jugeront assez désagréable, 50dBA tout de même.

Avec le boîtier toujours en 12V mais les ventirads en "Low", les choses vont un peu mieux vers l'avant de la tour, et le bruit global est moins dérangeant. Un ensemble qui déjà sera acceptable pour le plus grand nombre, mais les adeptes du silence eux ne s'en contenteront pas.

Une fois le boîtier passé en 5V, il est intéressant de constater que même en remettant la configuration en "High", les nuisances sonores restent inférieures à celles constatées avec la combinaison 12V / Low. Une situation en réalité logique car les ventilateurs des boîtiers sont les plus proches de l'extérieur puisqu'ils sont contre les parois, dès lors leurs nuisances sonores nous parviennent directement. Cette Combinaison 5V / High en tout cas est certainement celle à privilégier dans le CM 690 II Advanced pour un équilibre au plus juste entre refroidissement et silence.

Enfin la combinaison 5V / Low est bien entendu très silencieuse, mais sera à réserver aux configurations de faible consommation car s'il est évident que mettre tous les ventilateurs au minimum ne peut qu'être bon pour les oreilles, le refroidissement lui est mis sur la touche surtout avec les ventilateurs du CM 690 II Advanced qui descendent très bas en rotation en 5V.



Les 23 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !