L’ExaDrive de Nimbus n’est pas nouveau, la série existe sur le marché depuis plus de deux ans, mais le constructeur n’avait jamais officiellement publié ses tarifs, uniquement disponibles sur demande, et l’on comprend aujourd’hui mieux pourquoi !

 

nimbusdata ssd exadrive 100 to

 

Tout d’abord, rappelons que les deux ExaDrive existants font physiquement la taille d’un disque dur standard de 3,5", au lieu du format 2,5" habituel pour un SSD SATA/SAS. Deux éditions, l’une de 100 To et l’autre de 50 To, tous profitent d’une NAND 3D MLC de classe « entreprise » - pendant ce temps-là sur le marché mainstream, les constructeurs forcent la NAND QLC pour les premiers SSD 8 To du marché. Les débits des ExaDrive réservent peu de surprise, 500 Mo/s et 460 Mo/s en lecture et écriture séquentielles, puis 114K et 105 K IOPS en aléatoires. Leur garantie est de 5 ans « seulement », mais sur cette période Nimbus promet un DWPD (réécriture complète par jour) illimité, et un MTBF finalement assez standard de 2,5 millions d’heures. Naturellement, proposant jusqu’à 5x la capacité du plus gros disque dur sur le marché, ce genre de produit ne se destine pas à nos PC de maison, mais à une clientèle à la recherche de la densité la plus élevée que l’argent peut acheter aujourd’hui, et visiblement à n’importe quel prix.

 Effectivement, deux ans plus tard, les prix des ExaDrive sont enfin publics : 12 500 $ pour le modèle EDDCT020/EDDCS050 de 50 To et 40 000 $ pour le EDDCT100/EDDCS100 ! Vu comme ça, c’est évidemment douloureux, même si ça ne fait « que » 0,25 et 0,40 € le Go, certes, assez incomparables par rapport à un SSD QLC grand public, mais pas si vilain que ça comparé aux WD Gold 18 et 20 To, par exemple.

 

Contrairement aux prédictions des années précédentes, les SSD de très grosses capacités n’ont toujours pas inondé le marché. Sur le segment correspondant réellement aux Exadrives, on trouve aussi le SSD SAS MZILT30THMLA (environ 8860 $ aujourd’hui) de 30 To lancé par Samsung en 2018 et le SSD SAS 60 To commercialisé par Seagate en 2016. Peut-être est-ce lié à la demande ? Les gros consommateurs que sont les centres de données, serveurs et superordinateurs se contentent encore largement des bons vieux disques à plateaux, le mainstream n’a que faire de telles capacités et les stocks des producteurs de NAND suffisent généralement déjà à peine pour satisfaire le marché actuel. (Source : NimbusData)


Un poil avant ?

Gamotron • T'as les boules, t'as les glandes...

Un peu plus tard ...

Un masque en mesh pour le Lancool II

 Nimbus donne finalement des tarifs publics pour ses SSD ExaDrive de 50 et 100 To ! Alors, ça douille ?  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 24 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !