C’est en 2019 que Western Digital avait ouvert le bal de l’EAMR avec des UltraStar DC, par exemple les modèles DC HC550 de 16 To et 18 To annoncés en septembre 2019, et le constructeur leur a désormais également donné à chacun un bel autocollant WD Gold pour le marché au détail ! Simultanément, cette annonce marque aussi la disponibilité commerciale des références UltraStar correspondantes.

 

wd gold 16 18 to

 

Ces disques fonctionnent sur une base  que Western Digital avait d’abord baptisée Energy-Assisted Magnetic Recording, ou EAMR. Peu de détails avaient été donnés par le constructeur l’année dernière en septembre lors de l’annonce de la technologie, mais il en partage aujourd’hui enfin un peu plus. Au passage, l’appellation définitive de cette première génération EARM est plutôt ePMR, pour Energy-Assisted Perpendicular Magnetic Recording, puisque c’est une variante un peu entre-deux qui serait le fruit du travail de WD dans ses recherches autour des technologies HAMR et MAMR. À ce titre, on rappelle que WD était jusqu’à présent très à fond sur le MAMR et Seagate le HAMR, mais les deux se font encore attendre.

En somme, l’ePMR implique l’application de courant électrique au pôle principal de la tête d’écriture pendant les opérations d’écritures. Ainsi, le champ magnétique supplémentaire créé par ce courant de polarisation garantit que les bits sur la piste modifient leur état de manière plus « déterminée », ce qui permet de rapprocher les bits et d’augmenter la densité surfacique. Par ailleurs, WD affirme que la technologie est aussi compatible CMR et SMR. Pour les curieux, plus de détails dans ce PDF du constructeur.

 

wd tsa technologie

 

wd fonctionnement eamr epmr

 

Enfin, ces nouveaux disques haute capacité embarquent désormais 9 plateaux, toujours dans un boîtier scellé et rempli d’hélium, et WD vante aussi le premier usage commercial d’un actionneur à trois étages (Triple Stage Actuator, voir l'image ci-dessus) pour améliorer la précision des mouvements et augmenter les TPI (Tracks per Inch, pistes par pouce), et par conséquent, la densité du stockage. Sans aucun doute une réponse à la technologie Multi-Actuator de Seagate et ses deux actionneurs, mais celle-ci a plutôt vocation d’améliorer les débits séquentiels et aléatoires.

 

Avec une garantie de 5 ans, les WD Gold arrivent déjà en magasin, outre-Atlantique, celui de capacité 18 To pour 593 $, et il en faudra environ 528 $ pour s’offrir la version 16 To. Ils ne sont visiblement pas encore référencés en France pour l’instant, mais sont disponibles outre-Rhin où cela donne au mieux 584,10 € et 529,67 € dans le même ordre, soit 0,032 €/Go et 0,033 €/Go. M’enfin, quand on voit qu’un modèle WD Gold 16 To coûte 629 € chez nous, la donne ne sera probablement pas du tout la même, même si c'est aujourd'hui ce qui se fait de plus gros pour du stockage (vraiment) de masse à la maison. (Source : WD et Anandtech)

 

La gamme WD Gold en un coup d'oeil ! [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour voir les spécifications en grand !

 Les WD Gold avec ePMR arrivent en magasin avec de nouvelles capacités : 16 To et 18 To ! Mais à quel prix ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !