La vie n'est (heureusement) pas que faite d'imprévus et la montée en capacité du bon vieux HDD n'en est clairement pas un. C'est sans grosse surprise que Western Digital HGST dégaine son Hs14 testiboulé de 14 To, comme son p'tit nom l'indique sans tourner autour du pot.

Modèle entreprise oblige, efficacité énergétique, faible coût et durabilité sont les éléments principalement mis en avant par la filiale de Western Digital. Naturellement, on y retrouve des caractéristiques déjà vues sur le Hs12, à savoir la technologie HelioSeal avec un format 3.5'' rempli d'Helium, branché soit en SATA 6 Gb/s, soit en SAS 12Gb/s, et des entrailles constituées de 8 plateaux qui turbinent - toujours et encore - à 7200 tours par minute.

 

Mais alors que le modèle 12 To utilise des plateaux essentiellement PMR/Perpendicular Magnetic Recording, le Hs14 combine PMR et SMR/Shingled Magnetic Recording (voir cette brève de 2013), autorisant ainsi une densité plus élevée pour une quantité de plateaux inchangée. Malheureusement, si le SMR permet cette augmentation, du fait de son fonctionnement, la technologie connait des performances en écriture inférieures au PMR, et nécessite l’utilisation d'un cache conséquent pour contrecarrer un tant soit peu ce désavantage.

 

Hs14 : 14 To et de l'hélium !

 

 

Le Hs14 est de ce fait équipé de 512 Mo - 256 Mo pour le Hs12 - et affiche une vitesse de transfert de 234 Mo/s contre 255 Mo/s pour son prédécesseur. Un point à relativiser cependant, étant donné qu'un tel disque dur est de toute façon à réserver pour de l'archivage et du stockage, où les informations sont rarement soumises à une écriture et réécriture constante. Le Hs14 s'adressant principalement aux grosses entreprises, le tarif à l'unité n'a pas été communiqué par HGST, puisque celui dépendra du volume acheté.

 

Sans aucun doute, Western Digital ne saurait tarder à coller son sticker maison sur le Hs14 afin de l’intégrer dans son propre catalogue, certainement au sein de sa gamme Gold, avec peut-être à la clé un produit accessible au grand public. Toshiba et Seagate ne tarderont pas à rentrer dans la danse avec des modèles 14 To prévus respectivement pour 2017 et début 2018 (sauf retard, comme d'hab). De son côté, HAMR se fait toujours attendre, mais il est assez clair que les constructeurs devront y passer prochainement pour espérer pouvoir atteindre des capacités de 20 To d'ici 2020. En attendant, c'est toujours Samsung qui domine en matière de capacité depuis 2016, grâce à son SSD de 16 To à 10000$ la pièce. (Source: Computerbase/HGST)

 

disquedur marteau toujoursplus

Augmenter la densité à l'ancienne... ! 

 

 Un petit pas en avant de plus, en terme de capacité pour les disques durs !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !