Avant-hier, Malwarebytes a dévoilé son rapport annuel "State of Malware" détaillant toutes sortes de trouvailles pour l'année 2019, un complément d'information parfait au palmarès 2019 des antivirus chez AV-Comparatives.

 

L'une des révélations clés du rapport est la constatation d'une augmentation annuelle assez forte des menaces de malwares envers les systèmes de la Pomme d'Apple, avec une moyenne en 2019 de 11 menaces par point de terminaison, que l'on peut opposer au "score" annuel de 5,8 menaces pour les systèmes à base de Windows.

En pourcentage, c'est encore beaucoup plus impressionnant, puisque cela correspond ni plus ni moins à une augmentation de 400 % des menaces entre 2018 et 2019, pointant assez clairement vers un nouveau regain d’intérêt des cybercriminels envers les machines Apple. Malwarebyte précise tout de même que la base d'utilisateur de Mac a connu une forte croissance en 2019, mais qu'en matière "de menace par point de terminaison, Mac devançait malgré tout Windows par 2 contre 1".

 

Comme vous vous en doutiez aussi, la nature des menaces a également évoluée au fil de l'année dernière. Par exemple, les attaques contre les entreprises ont augmenté de 13 %, particulièrement les activités à base de ransomware, notamment les ransomwares Ryuk et Sodinokibi dont les menaces ont crû de 543 % et 820 %, respectivement ! L'autre groupe de malware en rut est celui des adwares, dont les activités principales consistent à afficher agressivement des publicités via popups ou superpositions sur des sites où ils ne sont pas censés exister, et ces effets se reproduisent ensuite régulièrement dès lors qu'un système a été infecté.

 

Le PDG de Malwarebytes, Marcin Kleczynski, a conclu en rappelant notamment que les acteurs malveillants deviennent de plus en plus créatifs et persistants avec leurs campagnes, et qu'il est donc impératif d'élever la barre pour défendre et protéger activement les entreprises et les utilisateurs contre des attaques toujours plus sophistiquées, par exemple en signalant et en bloquant tous les programmes qui peuvent violer leur vie privée, infecter leurs appareils, voire tourner leur propre infrastructure contre eux.  Bref, comme d'habitude, sortez un minimum couvert et surtout ne cliquez pas n'importe où !

 

 
malwarebytes state of malware 2019 logo

Un poil avant ?

AMD enfin inclut les RX 5600 dans son bundle

Un peu plus tard ...

CM MasterBox MB320L et MB311L : verre trempé, ARGB ou non, et petit prix

 Malwarebytes aussi a conclut son rapport 2019 sur l'activité des différents groupes malwares. Que faut-il en retenir ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !