COMPTOIR
  

AirJet, le futur du refroidissement à air, sans ventilateur ?

La compagnie se nomme Frore Systems, elle n'a que 4 ans et son système a été baptisé AirJet. Was ist das ? C'est un système pour destiné à refroidir CPU x86 et SoC Arm sans aucune ventilation mécanique ni même de liquide, tout en faisant ce travail bien mieux et en étant largement moins encombrant et plus silencieux qu'une solution traditionnelle. En pratique, l'AirJet est toujours à considérer comme un radiateur solide couvrant la puce à refroidir, mais avec des différences majeures.

La première, c'est que le machin ne fait que 2,8 mm d'épaisseur. La seconde, et la plus importante, c'est la manière dont l'AirJet déplace l'air. En effet, le système intègre des membranes vibrant à des fréquences ultrasonores et ce sont celles-ci qui aident à aspirer l'air via les prises situées sur le dessus. À l'intérieur de l'appareil, l'air est ensuite transformée en « jets pulsés » grâce à l'action d'évacuation de la chaleur du dissipateur sur les côtés via des échappements intégrés à l'autre bout. Naturellement, il faudra ensuite toujours trouver un moyen de dissiper la chaleur ainsi évacuée dans le système  Et sinon, quid de la gestion de la poussière ?

 

 

Des AirJet, Frore Systems en a conçu deux pour l'instant. Orienté SoC Arm, l'AirJet Mini affiche des dimensions de 41,5 x 27,5 x 2,8 mm. Celui est capable de dissiper 5,25 W pour une consommation de 1 W et une nuisance de 21 dBA. L'AirJet Pro, plutôt destiné aux puces x86, est plus grand avec ses dimensions de 71,5 x 31,5 x 2.8 mm et a une capacité de dissipation de 10,75 W et une consommation de 1,75 W, et 29 dBA.  Il va de soi qu'il ne s'agit pas (encore) de chercher à refroidir les gros CPU de nos PC. Frore cible pour l'instant spécifiquement les petits appareils, tels que les tablettes, les laptops ou encore les casques VR/AR, et cherche à y adresser le fait qu'il devient de plus en plus difficile de refroidir nos appareils du quotidien étant de plus en plus de véritables concentrés de puissance. Comme vous le savez tous, avec un refroidissement insuffisant, une puce est généralement obligée à réduire sa fréquence et donc ses performances. Frore Systems affirme qu'AirJet peut tacler ce problème plus efficacement qu'un ventilateur et permettre aux puces de maintenir leur fréquence maximale plus longtemps, voire indéfiniment !

 

frore how airjet works

 

frore airjet case studies

 

Une bien belle promesse et un concept plutôt intéressant sur le papier, et a priori une solution intelligente à un vrai problème. Mais comme toujours avec ce genre de trouvaille « révolutionnaire » en théorie et en laboratoire, il reste à voir si AirJet sera réellement en mesure de convaincre en pratique. Cependant, sachez qu'Intel semble suivre l'histoire de près (à l'affut avec une main sur le chéquier ?), Frore Systems ayant pu entamer une « collaboration d'ingénierie » avec le fondeur, ce qui n'implique normalement pas de financement, mais donne au créateur d'AirJet un accès aux vastes ressources d'Intel pour introduire sa création sur le marché. Intel va aussi aider la startup à travailler avec d'autres compagnies pour l'intégration de ses produits. En contrepartie, Frore Systems donne des suggestions à Intel quant à d'éventuelles modifications à effectuer autour du socket du processeur afin de faciliter l'adoption de la technologie. À suivre !

 

Un peu plus d'informations chez Frore Systems
 
Un poil avant ?

Mais où sont donc passés les premiers SSD PCIe 5.0 ?

Un peu plus tard ...

Ce que la remontée de l'Euro pourrait avoir comme conséquences sur les prix pratiqués ?

Les 10 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !