Décidément, entre les mariages entre sociétés, les rachats récents et les échanges de filiales, il ne serait même pas étonnant de voir Netflix sortir une série dramatique digne des Feux de l'Amour. Dans cet épisode, il s'agit de l'histoire de plus en plus sérieuse entre l'Américain Intel et le Coréen SK Hynix, qui continue de fricoter ensemble, au point où Intel a décidé de revendre sa division NAND à SK Hynix, une transaction qui chiffre aux alentours des 9 milliards de dollars tout de même.

 

La rumeur trainait depuis quelques jours, mais les deux sociétés ont fait leur coming out cette nuit afin d'esquiver les rumeurs. Plus sérieusement, la transaction sera faite en deux fois : le premier versement est de 7 milliards et a lieu dès cette année, tandis que la deuxième partie de 2 milliards viendra en 2025. Le paquet contient absolument toute la division NAND, allant de la production à la R&D, en passant par les stocks de wafers et de composants. En attendant la transition complète, Intel devra assurer la continuité de l'activité, afin de ne pas impacter le marché des puces NAND. Le seul point qui n'est pas cédé est l'activité Optane dans son intégralité, ce qui veut dire qu'Intel continuera à distribuer des SSD sous ce nom, qui ne seront donc pas produits par SK Hynix pour l'instant.

 

La décision surprend un peu de la part d'Intel, car cette activité faisait partie de celles qui fonctionnaient le mieux, surtout au niveau professionnel, avec des revenus de 2,8 milliards de dollars américains pour les 6 premiers mois de 2020. Il s'agit probablement d'un moyen de nouer une relation de confiance et durable entre les deux sociétés, qui travaillent déjà main dans la main sur la DDR5. Cela permettra aussi à Intel de se recentrer sur son cœur de métier, le développement de processeurs généraux ou spécialisés, la firme ayant plusieurs projets dans d'autres domaines d'avenir comme la 5G. Il ne reste plus qu'à espérer que cela ne finisse pas en divorce, comme ce fut le cas avec Micron. (source : Intel ou, au choix, SK Hynix)

 

intel memory sk hynis cdh

Une suite possible à cette histoire ? Peu de chance, ça fonctionne rarement comme cela.

 Intel largue du lest dans ses affaires, et revend sa section NAND au géant SK Hynix... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 4 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !