En ce moment, les mémoires vives redeviennent des sujets d'actualité, entre l'arrivée proche de la DDR5 et la seconde génération de mémoire GDDR6 qui équipe les dernières cartes Ampere de NVIDIA. Mais les mémoires HBM sont toujours là, et si leur intérêt pour le gaming reste encore limité, il s'agit du format prédominant pour les opérations de machine learning ou pour réaliser des IA. À ce petit jeu, les fabricants de puces se battent pour savoir qui aura la HBMe la plus rapide - avec SK Hynix en tête avec 3,6 Gbps par bus -, mais un autre acteur vient faire bouger ce petit monde, il s'agit de Rambus, qui n'est pas un petit nouveau dans le domaine. 

 

Le fabricant a décidé que le JEDEC n'a pas été assez ambitieux pour cette génération de HBM2e, en arrêtant la certification à 3,2 Gbps. En effet, Rambus propose une nouvelle série de contrôleurs mémoire et d'interfaces PHY pouvant gérer des bandes passantes de 4 Gbps par bus, soit un total de 460 Go/s lorsque la solution est couplée à de la HBM2e de chez SK Hynix. De plus, cette vitesse est atteinte sans réaliser d'overdrive de tension - le fait d'augmenter la tension au-delà de ce qui est demandé - ce qui revient à dire que la stabilité et la surchauffe resteront bonnes. 

 

Pour atteindre de telles performances, Rambus s'est appuyé sur le process N7 de chez TSMC, qui devient un standard dans les systèmes à haute vitesse. Afin d'optimiser au mieux ses puces et pour mieux s'interfacer avec la HBM2e, le fabricant a aussi utilisé une construction CoWoS pour obtenir des puces en 2,5D, tout comme la HBM. Un ensemble qui utilise les dernières technologies donc, et qui devrait aider à populariser les mémoires HBM, tout du moins dans les secteurs professionnels. (source : Rambus)

 

rambus

 Rambus sort une nouvelle série de contrôleurs et d'interfaces pour les mémoires HBM2E, au profit de SK Hynix... 

Sur le comptoir, au même sujet

 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !