Micron a beaucoup parlé ces derniers jours. Par inadvertance (à ce niveau, on en doute quand même un peu) ou non, le constructeur américain de mémoire vive a révélé qu’une prochaine RTX 3090 embarquerait sa toute dernière GDDR6X faite-maison ! Ce qui au passage sous-entendrait aussi que le fabricant aurait encore une fois reçu la faveur de NVIDIA pour accompagner la toute première vague de GeForce next-gen, ou au moins celles du Caméléon lui-même, comme ce fut le cas déjà avec les RTX 2000 FE et les GTX 1000 FE. Après tout, ce serait assez normal, il faut bien se serrer un peu les coudes entre Américains.

 

micron

 

Par ailleurs, dans la même publication le fabricant de mémoire a abordé le sujet de la mémoire HBM2E, mais aussi son futur. À ce sujet, il faut se souvenir que Micron arrive particulièrement tardivement sur le marché de la mémoire type HBM, ce n’est qu’en mars dernier que la nouvelle s’était répandue sur l’arrivée potentielle dans son catalogue de mémoire HBM2 avant la fin de 2020. En fin de compte, le document de l’autre jour précise que c’est bien (uniquement ?) de la HBM2E qui est au programme pour 2020, avec plusieurs produits planifiés pour la seconde moitié de l’année, c’est-à-dire très prochainement.

Pour rappel, ce standard est une évolution mineure de la HBM2, à mi-chemin vers une HBM3 toujours hypothétique ; Samsung avait annoncé la sienne en mars 2019, SK Hynix quelques mois plus tard, et JEDEC a publié ses spécifications officielles en février dernier. Micron proposera des solutions correspondants aux spécifications définies par JEDEC avec des puces de densité 4 -Hi/8 Gb et 8 -Hi/16 Gb, et au moins 3,2 Gb/s par pin, voire plus (SK Hynix propose déjà 3,6 Gb/s).

 

micro document hbm2e hbmnext aout 2020

 

Outre la HBM2E, Micron a donc aussi brièvement mentionné une HBMnext. Qu’est-ce ? Simple évolution mineure façon HBM2E+ ? Ou vraie nouvelle génération HBM3 ? On ne le sait évidemment pas encore, mais c’est au programme pour une commercialisation en 2022 ! Étant donné que la HBM2E est déjà partie pour 3,6 Gb/s, on peut sans mal imaginer le futur de ce type de mémoire bien au-delà des 4,0 Gb/s et avec une densité encore accrue. Mais comme depuis les débuts de la mémoire HBM, la même question demeurera probablement : pour qui et à quel prix ? Espérons qu'un nouvel acteur sur le segment motivera doucement une tarification (déjà assez opaque) plus raisonnable !

 Après des années de rien, Micron soudainement à fond sur la mémoire HBM ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !