Alors que le haut de gamme AMD utilise depuis les R9 Fury de la mémoire HBM intégrée directement à côté du die du GPU, la GDDR5X est de mise pour son concurrent sur ce même segment. Pour la remplacer, Samsung a mis au point ses puces respectant le standard JDEC GDDR6, ce qui lui a valu un Innovation Award du CES 2018 (même si celui-ci n'a pas encore eu lieu, étant prévu pour le 9 janvier 2018 à Las Vegas).

 

Le catalogue des commandes liste actuellement des puces de 16 Gb fournissant un débit de 12-14 Gb/s, de quoi vendre du rêve par rapport au 8 Gb/s de la GDDR5, surtout lorsque la tension nécessaire à l'alimentation de ce beau monde dégringole de 1,5 V à 1,35 V. Par rapport à la GDDR5X, le saut est moins marqué (cette dernière fournissant 10-12 Gb/s @ 1,35 V), cependant la densité sera plus élevée (32 Gb par puce contre 16 Gb sur la génération précédente), permettant ainsi des cartes plus compactes ou mieux équipées.

 

De manière peu surprenante, cette mémoire sera utilisée courant 2018 dans les GPU Volta grand public d'NVIDIA les plus coûteux, exactement comme la GDDR5X dans la gamme actuelle. Aucune information sur le prix n'a fuité, mais cela serait normalement plus accessible que la HBM2 de la même marque. (Source : Wccftech)

 

samsung gddr6

Niveau design, on reste 100% dans la sobriété

 Après la GDDR5 et la HBM2, la GDDR6 est désormais au catalogue de Samsung, en puces de 16 Go. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !