Un groupe de grosses boites du monde de l'informatique et des nouvelles technologies vient de créer le Gen-Z Consortium. Leur but est de créer un nouveau standard d'interface mémoire, ouvert aux technologies du futur et capable d'interconnecter les différents médias (RAM, VRAM, HDD, SSD...) pour améliorer les performances et rendre le tout plus accessible. C'est que les technologies actuelles ont toujours vu le stockage comme bien moins performant que la mémoire vive, mais les dernières technologies (NAND 3D, HBM...) ont montré que cela n'était plus vrai et des modèles de stockage à puce NAND sur slot DIMM se sont déjà montrés par le passé, comme le TerraDIMM de Diablo Technologies ou les essais de Dell et HP en la matière.

 

Ce groupe se compose actuellement d'AMD, ARM, Cavium Inc., Cray, Dell EMC, Hewlett Packard Enterprise (HPE), Huawei, IBM, IDT, Lenovo, Mellanox Technologies, Micron, Microsemi, Red Hat, Samsung, Seagate, SK hynix, Western Digital Corporation et Xilinx. Un oeil avisé aura tout de suite remarqué qu'Intel et NVIDIA ne sont pas de la fête. Pour les verts, on peut comprendre que l'intérêt est maigre dans leur domaine (en plus du fait que la technologie soit ouverte et non propriétaire, ce qui donne des boutons à Jen-Hsun Huang), pour Intel par contre, la raison est différente. Le géant bleu propose sa solution Omni-Path pour les professionnels du monde des serveurs, du clef en main qui promet des performances exceptionnelles, à condition de se lier à Intel et à sa technologie fermée. Aller aider la concurrence serait donc contre-productif et ça explique leur absence.

 

Données, données, données ! Données, données par moiiiis ! [cliquer pour agrandir]

 

Cette "nouvelle" approche proposée par le Gen-Z Consortium pourra avoir un impact sur la machine de tata Suzanne (qui ne le verra pas), mais s'adresse surtout au monde professionnel et particulièrement aux centres de données (Data Centers). Chaque année, de plus en plus de données circulent sur la toile et ces dernières ont de la valeur (différentes firmes nous ont prouvé que tout ce qui circule peut se transformer en argent). Pouvoir faire circuler les données plus rapidement rime donc avec possibilité d'augmenter ses recettes et cette motivation pourrait servir à tous. Les industriels pourraient passer à une technologie plus adaptée à leurs besoins et les utilisateurs pourraient voir leur matériel évoluer, tout en ayant un accès facilité à leurs données distantes (sans prendre en compte la qualité de leur connexion à la toile, ce qui est un autre et vaste sujet).

 

Harder, Better, Faster, Stronger ! [cliquer pour agrandir]

 

Avec de grands noms à l'oeuvre, on peut imaginer que leur regroupement arrivera à proposer un produit d'ici peu. HP, Dell, SK hynix, Micron, Samsung et même Lenovo grâce à certains brevets IBM ont déjà dans les tuyaux de quoi chambouler le monde de la mémoire. Reste à voir comment cela pourra s'intégrer à un parc majoritairement tatoué Intel si cette firme empêche que ce standard en devienne un. Le Gen-Z Consortium annonce pouvoir présenter un projet complet à la fin 2016, on saura donc rapidement si leur idée est réalisable et si le marché suivrait. Dans l'hypothèse ou AMD nous sortirait des puces à architecture Zen pour serveur qui puissent concurrencer l'existant (ou ARM dans une autre mesure), on pourrait avoir l'espoir d'une vraie concurrence matérielle et logicielle dans le monde professionnel, ce qui ne ferait de mal à personne.

 

Open your mind ! [cliquer pour agrandir]

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !