COMPTOIR

Les Xeon Sapphire Rapids ont toujours du mal à prendre leur envol...

La date d'entrée en service des nouveaux Xeon Sapphire Rapids - a priori redoutables - ne cesse d'être repoussée. Déjà pratiquement en retard d'un an, il était question précédemment d'un lancement commercial au premier trimestre de 2022, puis du second, puis du troisième, et voilà qu'Intel annonce que l'entrée en matière de Sapphire Rapids ne se passe toujours pas comme planifié ! En fin de compte, les prochains Xeon Scalable risquent donc fort d'arriver avec un an et demi de retard. Intel cherche toutefois à nous faire comprendre que le problème n'est pas du tout lié au procédé Intel 7 (ex-10 nm Enhanced SuperFin du fondeur), le même utilisé pour Alder Lake et dont Intel affirme justement avoir réussi à en livrer pas moins de 15 millions d'unités en un temps record par rapport aux 10 dernières années.

 

Sandra Rivera de chez Intel nous dit qu'il y a d'autres soucis, malheureusement sans trop rentrer dans les détails. De toute évidence, ce n'est pas la production qui est problématique, mais la validation des CPU et de l'ensemble de sa toute nouvelle plateforme (dont les premiers échantillons avaient déjà été envoyés à des clients privilégiés il y a plusieurs mois, parmi lesquels se trouvait sans aucun doute NVIDIA), a priori à cause des nouvelles technologies très attendues et donc très importantes, telles que le PCIe 5.0 et la DDR5. Cette étape nécessitera donc plus de temps que prévu, d'où le nouveau retard et une augmentation de la production encore une fois reportée, cette fois-ci vers la fin de 2022 et la vitesse de croisière devrait être atteinte en 2023. Ice Lake-SP restera donc encore un bon moment la seule arme d'Intel pour lutter contre les EPYC d'AMD.

 

intel roadmap xeon scalable

 

Pour détourner un peu l'attention vis-à-vis de ces ratés, Intel n'a cependant pas manqué d'évoquer déjà en parallèle les premiers succès de Sapphire Rapids avant même son arrivée, tout particulièrement sa sélection pour équiper les futurs systèmes DGX H100 de NVIDIA - mais faut-il en déduire que ces derniers seront ainsi également retardés pour l'occasion ? Enfin, rien de mieux pour oublier le présent que de parler de l'avenir, avenir qui devrait d'ailleurs se matérialiser bien peu de temps après l'arrivée - à une date encore très incertaine - de Sapphire Rapids, la succession Emerald Rapids étant toujours planifiée pour la seconde moitié de 2023 - toujours en Intel 7 et toujours sur le même socket, d'où l'importance aussi, on l'imagine, du travail de validation de la plateforme cette année. En face, on rappellera qu'AMD est attendu sur le terrain avec Genoa et Bergamo, également planifiés pour 2022, mais qui n'auront certainement pas non plus d'impact très notable sur le marché encore cette année. (Source)

Un poil avant ?

Enfin des moulins slim en 140 mm, chez Arctic !

Un peu plus tard ...

Phanteks Eclipse G360A : comme un P360A, mais en légèrement mieux

Décidément, Intel a bien du mal, mais ce ne serait définitivement pas à cause de l'Intel 7 !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !