Les premiers chiffres de l'année fiscale 2018 d'Ubisoft sont alléchants, 466,2 millions d'euros de revenu, contre 281,2 millions sur la même période l'année dernière, soit une hausse de 65,7%. Tout d'abord, merci Ghost Recon Wildlands, Mario + Rabbids Kingdom Battle et Rainbow Six Siege,les principaux moteurs de cette croissance à faire des envieux.

Il est trop tôt pour estimer de l'influence que le nouvel opus Assassins Creed aura sur les résultats futurs, mais un  Ubisoft optimiste s'attend à une année fiscale 2018 se concluant par 1.7 milliard d'euros de chiffre d'affaires lié aux ventes de jeux vidéo seuls, tout particulièrement Assassin's Creed Origins et le très anticipé Far Cry 5 (RDV le 27 février), et d'un bénéfice estimé aux alentours de 270 millions. N'oublions pas les PRI, ou Player Recurring Investment, trois mots derrières lesquels se cachent notamment les microtransactions, les DLC et les season pass, représentés par un revenu de 174,5 millions d'euros, en hausse de 82,9% depuis la dernière année. Oui, le nouveau business model à la mode est un succès en devenir !

 

ubisoft resultat h1 2017 18

 L'actualité financière est forte en ce moment sur le Comptoir ! Allez, encore un p'tit peu pour la route...

 

En attendant, Assassin's Creed Origins semble avoir été plutôt bien accueilli mondialement (voir également notre benchmark vidéo) - en dépit des débats autour du DRM Denuvo - et ça se vérifie relativement bien statistiquement parlant, puisque l'éditeur aurait vendu 100% de copies - dont 35% de versions digitales - de plus durant les 10 premiers jours, par rapport à Assassin's Creed Syndicate. Ce dernier, lancé en 2015, s'est distribué 5,5 millions de fois, très loin derrière Assassin's Creed 3 qui détient encore le record de la série avec ses 13 millions de copies vendues. Quelques exemples afin de mettre tout ça en relief; PUGB, l'autre titre phare du moment, en est à 20 millions de copies (alors qu'il était à 17 millions il y a quelques jours à peine), et loin, très très loin, se trouvent Take Two et ses 85 millions de licences GTA 5.

AC:Origins semble néanmoins bien parti pour espérer pouvoir arriver au moins au niveau du cinquième opus, visiblement la pause de deux ans aura fait le plus grand bien à la franchise (et aux joueurs). Enfin, comme tout CEO qui se respecte, Yves Guillemot en a aussi profité pour réaffirmer sa confiance et son optimise en l'avenir d'Ubisoft, ce malgré une dette toujours présente, mais qui s’améliore. Pour tous les autres n'ayant que faire des chiffres à gogo (merci d'avoir lu jusqu'au bout), sachez qu'il vous est possible de mettre la main gratuitement sur Watch Dog, premier du nom, jusqu'au 13 novembre... via l'inévitable Uplay. (Source : Ubisoft)

 

assassin creed origins logo

"Va mon fils, ramène des sous à la maison et rends moi riche fier !"

 Une bonne fin d'année 2017 et un bon début de l'année fiscale 2018 pour Ubisoft. En bref, des gros sous, un peu de dette, et un avenir radieux.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...