En attendant l'OLED, si jamais on voit ça un jour sur nos écrans PC, il faut faire avec ce qu'on a. Le LED a bien évolué quand même depuis des années, avec moins de fuites de lumière sur les côtés et les angles, et un rétroéclairage plus fin grâce au découpage de la dalle en plusieurs zones, chacune ayant le sien pour plus d'uniformité. Actuellement, le grand saut fait sur le 16/9 concerne les écrans de 32 pouces, UHD, à fort taux de rafraîchissement 144 Hz, et Adaptive Sync. On a vu de grosses promos sur le M32U de GIGABYTE, constituant le ticket d'entrée de ce marché, un autre acteur se pointe.

 

dell g3223q face

 

Ce n'est autre que Dell, avec son G3223Q, ce qui fait beaucoup de fesses mine de rien, soit 6446 ! Il arbore les specs décrites au-dessus, le tout avec une dalle Fast IPS plane, ayant une luminosité à 600 cd/m² lui conférant le label HDR600, un contraste encore faiblard de 1000:1 et un temps de réponse de gris à gris de 1 ms. Il est AMD FreeSync Premium Pro, mais nul doute, comme ses concurrents directs, il saura fonctionner en G-Sync Compatible même si NVIDIA ne l'a pas validé. La bonne idée, c'est l’arrière du moniteur qui a un ruban LED qui entoure des ouïes de ventilation. Il a 2 x HDMI 2.1 et 1 DP 2.0.

 

dell g3223q dessous

 

Il pèse 6.03 kg, pour un prix de 759 $ des Américains, soit plus de 125 $ le kilo, même si cette donnée ne veut rien dire, elle est amusante !

 

dell g3223q dos


Un poil avant ?

GALAX adopte le nouveau connecteur d'alimentation PCIe 5

Un peu plus tard ...

BHI, quelle perte de performances en pratique ?

 Dell rejoint le clan des 32. Moins mortel que le clan des 27, il devrait ravir les joueurs n'aimant pas le 21/9 ou le 32/9. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !