COMPTOIR
  

Votre Amazon Echo, ça vous dit de le libérer un peu ?

La prochaine version de Linux est pleine de surprises : outre les habituels correctifs, du travail sur une meilleure prise en charge de l’unité de gestion de la cartographie mémoire pour les entrées sorties (c’est sur qu’IOMMU, c’est plus court), nous trouvons également le support de petites puces nettement moins puissantes que nos bousins de PC de bureau. C’est le cas des SoC ARM, dont la compatibilité s’agrandit pour prendre entre autres en charge l’OMAP3630 utilisé dans la première génération des Amazon Echo.

 

Bientôt le mod Slav ?

 

En soi, rien de révolutionnaire puisque l’assistant fonctionne déjà sous un noyau Linux, mais modifié par Amazon (sans que cette version soit disponible pour le grand public, bien sûr). De plus, on ne peut pas dire que sa configuration soit un foudre de guerre, loin de là : 256 Mo de RAM, du stockage MMC (technologie des cartes SD), le tout contrôlé par un SoC gravé en 45 nm, équipé d’un cœur ARM Cortex-A8 moulinant entre 600 et 1 200 MHz, même un Raspberry fera mieux, et pour bien moins cher, pour un rootage bien plus simplifié.

 

Car ce n’est pas tant l’agencement logique que le microphone et l’accès aux serveurs d’Amazon que les clients achètent avec le produit. Or sous le kernel 5.6, il n’y a bien évidemment pas de backdoor libre savamment hacké par Stallman dans l’infrastructure Amazon, et il n’y a pas non plus de... prise en charge du microphone. D’autant plus que la famille de produits a depuis évolué, et les nouveaux modèles ne sont pas pris en charge à l’heure actuelle. Bref, pas encore de quoi garder le look Echo pour un assistant vocal libre et autohébergé, mais un premier pas toujours sympathique. Peut-être que cette intégration dans la version courante du kernel attirera une communauté pour développer les fonctionnalités manquantes  ? (Source : Phoronix)

Un poil avant ?

Le prince d'Euphoramédé chez Techpowerup

Un peu plus tard ...

Windows 10 ARM sur un Raspberry Pi, c'est bon, ça tourne !

La prochaine étape : du RGB de partout, et un mode disco en commande vocale.

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !