Si l'on a mis une majuscule au "Monde" dans le titre, ce n'est pas parce que l'ensemble de ce qui est perceptible ou imaginable par l’être humain s'y intéresse, mais le journal (sa version Web pour être précis) du même nom. William Audureau a fait une chronique à ce sujet lors de son passage à la Gamers Assembly qui s'est déroulée les 28 et 29 mars 2016 à Poitiers (espérons qu'ils auront bossé le truc pour la Gamers Assembly de cette année à la mi-avril 2017) et où des adeptes de surcadençage professionnels ou pas étaient sur place pour faire chauffer des puces et tenter de gagner des ronds ($10000 pour le premier).

 

Le papier commence avec une phrase là pour poser l'ambiance, on vous partage la d'ailleurs, car c'est une citation de Niuulh (Arnaud Gonzalez) qui s'est offert à l'occasion son petit buzz et qui lui a vallu de devenir un même pour la communauté :

 

Il y a des processeurs qui peuvent monter à 300 voire 400 °C, et après ils explosent.

 

Outre quelques généralités, le papier permet de jeter un oeil au monde du clocking et de savoir ce qui pousse ses acteurs à y venir. Pour Niuulh, c'est l'envie d'avoir de meilleures performances avec son matos par manque de finances pour s'acheter plus gros qui l'y a amené (comme beaucoup d'autres). Sur un concours, on peut aussi s'intéresser au financement des clockers et voir qu'outre les prix, certains ont des sponsors qui leur permettent de vivre de leur passion. On découvre d'autres noms, comme le n°1 français en la matière Damien Leconte, aka Zwiterrion, ou encore Daniel Schier, aka Dancop (qui se fait écorcher le pseudo en devenant Dancap), qui maîtrise la question puisqu'il est numéro 1 mondial (enlevant tout espoir de gagner aux autres au passage), sans pour autant être un nerd boutonneux caché dans un placard, puisque William prend le temps de rappeler qu'il a aussi un boulot (lucratif) et une femme et trois enfants.

 

Un moyen de dévoiler le côté humain de ces spécialistes du matraquage de matériel, sans oublier un passage du côté des réservoirs d'azote liquide (LN2), emblème de ce sport. Oui, sport, car il a même une fédération dans nos contrées, nommée FFOC soit la Fédération Française d'OverClocking. Pour en finir avec l'azote, William a eu le bon goût de retrouver une vidéo que l'on vous partage ici, au Comptoir, car elle en dit long sur notre communauté :

 

 

La vulgarisation du bidouillage de fréquence donnera-t-elle des envies à certains ? Cette activité pour l'instant cachée dans des coins de salons (ou de garages) intéressera-t-elle le grand public ? On ne peut que le souhaiter tant cela aiderait le marché du matériel à multiplier les offres permettant de bidouiller les fréquences. À ce sujet, toutes les puces Ryzen autorisant la chose, il va bientôt être possible de s'y mettre sans forcément se ruiner ! La prochaine Gamers Assembly le prouvera-t-elle ?

 

cpu oc gel

Et parfois, l'azote liquide gèle les puces et il faut aller leur redonner un petit coup de chaud !

 Lorsqu'un gros journal se penche sur un sujet hardware, on a le droit à de petites perles. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 18 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !