COMPTOIR

La course aux superordinateurs exascale est définitivement engagée depuis l'entrée en service de Frontier et AMD y a définitivement pris de l'avance sur Intel ! En effet, Aurora a été plusieurs fois repoussé entre autres à cause des retards successifs avec les nouveaux Xeon chez Intel, son installation - qui a commencé en mai - pourrait être achevée d'ici la fin de l'année. En contrepartie, Aurora devrait dépasser la barre des 2 exaFLOPS en pointe contre un seul prévu initialement. Mais peu de temps après arrivera aussi El Capitan, dont l'installation doit débuter en 2023 (notons que la machine était initialement pressentie pour fin 2022) et il s'agira donc déjà du deuxième superordinateur exascale à l'actif d'AMD !

 

La future supermachine pour l'Oak Ridge National Laboratory (ORNL) est elle aussi attendue avec un hardware capable de dépasser les 2 exaFLOPS et d'afficher des performances soutenues de plus d'un exaFLOP, le tout avec une puissance d'un peu moins de 40 MW. On sait déjà depuis deux ans que c'est AMD qui va fournir le hardware, mais alors que l'entreprise avait laissé savoir à l'époque qu'elle comptait y mélanger de l'EPYC Genoa et de la Radeon Instinct next-gen avec un ratio de 1 CPU pour 4 GPU, il se trouve que l'approche a changé entre-temps et la configuration finale sera en fin de compte assez différente ! 

 

el capitan [cliquer pour agrandir]

 

En effet, El Capitan utilisera en réalité une référence du nom de MI300, qui est donc à placer dans la lignée de l'Instinct MI200 de 2021, mais la MI300 sera un APU, le premier d'AMD pour les centres de données ! Ainsi, pas d'EPYC et d'Instinct individuels comme pour Frontier, mais une grosse puce unique bien dense conçue façon MCM rassemblant en son sein des chiplets d'EPYC Genoa (avec probablement entre 32 et 64 cores x86-64 Zen 4) et de GPU Instinct next-gen (CDNA3), le tout complété par de la mémoire HBM et DRAM toujours au sein du même package, et lié par l'Infinity Fabric 4.0. On ne peut pour l'instant que spéculer sur le ratio CPU/GPU au sein de l'APU, on imagine qu'AMD pourrait tout autant faire du 1:4 que du 1:1. La dernière rumeur suppute un APU MI300 constitué de 4 chiplets GPU et 4 chiplets CPU. En tout cas, El Capitan utilisera donc plusieurs milliers d'exemplaires de cet APU inédit pour devenir l'un des superordinateurs les plus rapides au monde.

 

Nul doute que la solution pourrait ensuite trouver d'autres preneurs dans le segment du HPC, et c'est une approche qu'Intel devrait d'ailleurs également adopter avec ses futurs XPU Falcon Shores, mais a pirori bien plus tardivement. (Source)

Un poil avant ?

Si vous n'appréciez pas Arc, les Radeon HD 5000 et 6000 sont toujours supportées sous Linux

Un peu plus tard ...

Les Razer Ornata V3 et V3 X débarquent avec un profil bas et du switch hybride

EPYC Genoa et Instinct unis dans dans un seul assemblage !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !