Chaque année, Call of Duty arrive pour les fêtes de fin d'année. La recette est la même : jeu techniquement limité par un moteur IW Engine d'un autre temps, immersion solo intéressante par la présence de scripts, multi classique, et ça marche puisque ça carbure en termes de vente. La question que nous nous posons ce jour, c'est comment ça mouline sur nos cartes, puisque les développeurs ont intégré cette année DLSS et FSR. C'est d'ailleurs la meilleure chose qu'ils aient faite dans cette série de suites sans fin, chacun pourra profiter, s'il le juge nécessaire, d'upscaling plus ou moins qualitatif selon la méthode, plus ou moins à portée de toutes les cartes selon le constructeur de GPU.

 

GameGPU a donné une réponse. Première chose que l'on note en rastérisation et en FHD, le jeu aime le rouge. La RX 6900 XT et la 6800 XT sont en tête, alors que la RX 3080 peine à distancer la RX 6800. En bas, la RX 590 bat la GTX 1070, alors que la RX Vega 56 talonne la RTX 2070. Dès qu'on met de l'upscaling, ça apporte de l'air aux images par seconde, peu importe le classement puisque les deux méthodes ne donnent pas des rendus identiques, ce que confirme DSOGaming.

 

En 1440p, ça se resserre en tête, mais ça ne change pas de hiérarchie, l'appétence du moteur pour les Radeon se poursuit. En UHD, "tris repetita", avec égalité entre RX 6800 XT et RTX 3080 Ti. Elles ne sont pas nombreuses à offrir 60 ips en rastérisation, 5, par contre l'ajout d'upscaling offre une bouée d'oxygène aux performances. Au final, ça tourne assez bien, et c'est préférable ainsi compte tenu du rendu du jeu.

 

cod vanguard

 


Un poil avant ?

La fin de la DDR4 avec Raptor Lake ?

Un peu plus tard ...

Ventes de jeux vidéo : priorité aux sorties

 Un Call of Duty en fin d'année, avouez que vous ne vous y attendiez pas ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 9 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !