Passe-moi ton cutter, ici on coupe

Un fois les plans finalisés est venu le temps de la découpe. Je remercie donc très chaleureusement Telecom SudParis pour la mise à disposition pour ses élèves (et stagiaires !) d'une découpeuse laser dont le prix dépasse les 30 000€, c'est pas tous les jours qu'on utilise ça. Il faut dire que la machine, à commande numérique, offre une précision de l'ordre de 0.01 mm, voilà qui annonce la couleur !

 

Pour exporter dans un format imprimable depuis SketchUp, il a fallu truander un peu en sélectionnant une vue en projection parallèle, puis en exportant en DXF - un format pour la conception de découpes - converti en SVG - un format de dessin vectoriel, plus simple à éditer - via Inkscape. Fait amusant, la découpeuse est reconnue par Windows comme... une imprimante ; il suffit donc de lancer une impression pour la découpe.

 tour mod biere

 

Les traits sont nets et précis, rien à dire de ce côté ! Le rendu sur les bords découpés est légèrement brûlé, ce qui peut se corriger à la lime ou au ponçage, mais le choix a été fait de le conserver dans le build final.

 

tour mod biere

On vous passe les détails sur les erreurs d'impression, mais la cinquième planche de contreplaqué s'est avérée bien utile !



sommaire

1 • Préambule
2 • Charly 1 : the plans
3 • Foxtrot 2 : la découpe
4 • Tango 3 : la misère à assembler
5 • Whiskey 4 : c'est monté !

Ragotron : votez !

Quel composant ou quel groupe de composants changez vous le moins souvent ?
 
Les 24 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !