NVIDIA a finalement lancé sa GTX 1630, une carte dont on se demande encore quel intérêt elle peut avoir, hormis son prix officiel de 150 $. Mais quelles prestations elle pourrait avoir ? Avant de les découvrir, rappelons qu'elle est basée sur un vieux GPU Turing TU117-150, avec 512 cuda cores cadencés en boost à 1785 MHz, et accompagné par 4 gigots de GDDR6 à 12 Gbps sur bus 64-bit, pour une bande passante totale ébouriffante de 96 Go/s, soit la moitié de la GTX 1650 et moins que les 112 Go/s de la GTX 1050 Ti Pascal.

 

Son objectif devrait être de concurrencer la RX 6400, elle-même concurrente de l'A380, cette dernière n'ayant finalement pas réussi à quitter le tarmac en bout de piste. TPU a fait le test de la cadette des cartes Turing. C'est simple, elle est nettement en retrait des cartes que nous venons de citer, et elle a l'inconvénient, via la carte Gainward, de nécessiter un connecteur supplémentaire d'alimentation de 6 pins. C'est surtout en FHD qu'elle offrira le meilleur de ses performances, et elle constitue réellement un choix d'entrée de gamme, elle pourra intéresser les mêmes clients que la RX 6400 ou l'A380, à savoir mettre à jour de très vieilles machines qui ne prennent que le low profile, autrement, l'iGPU peut suffire. Trop tard mon colonel !

 

gigabyte gtx1630 low profile

 


Un poil avant ?

Un M2 Ultra et Extreme en complément de la gamme d'Apple ?

Un peu plus tard ...

EVGA améliore son Powerlink, qui pourrait être "incontournable" pour la next gen !

 On ne s'attendait plus à trouver du Turing, et encore moins dans une carte tellement castrée ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 15 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !