À l’occasion de sa WWDC de début de mois, Apple a annoncé sa nouvelle arme pour les MacBook Air et Pro : le M2. Égaré du comptoir du fait d’un emploi du temps peu heureux, voilà que le bousin fait enfin son apparition sur nos colonnes.

 

Qu'est-ce qu'il y a dans ce M2 ? [cliquer pour agrandir]

 

Pour résumé, Apple a pris son M1 et peaufiné certains points faibles histoire de fourrer autant de performances supplémentaires sans pour autant exploser le budget niveau surface. Résultat, si le 5 nm TSMC est toujours à l’honneur, il s’agit de la déclinaison N5P et non du N5 de quoi garantir « plus de performances ». Dans la pratique, si le nombre de transistors bondit de 16 à 20 milliards, la taille de la puce semble rester contenue sur les clichés officiels. En interne, le nombre de canaux mémoire a doublé, de quoi supporter 24 Gio de LPDDR5 maximums (directement intégrés au SoC), pour une bande passante de 102 Gio/s via un bus 128-bit. Selon la maison-mère, les performances seraient en hausse de 18 % pour le CPU, 35 % sur le GPU et 40 % sur l’accélérateur de machine learning, mais aucun détail technique ne permet de justifier ces chiffres — outre la bande passante mémoire ! Par contre, le GPU a livré un peu plus de nouvelles : avec 10 cœurs maximum contre 8, et une décomposition en 32 unités au lieu de 16 contenants 8 ALU chacune, le nouveau venu affiche 3,6 TFLOPS : pas de quoi inquiéter une RTX 3090 et ses 35 TFLOPS… mais le TDP n’est pas vraiment le même non plus.

 

Bref, si le bousin a l’air croustillant sans pour autant révolutionner le secteur, voilà que des rumeurs courrent quant à sa suite, ou plutôt ses suites : outre les M2 Pro, Max et Ultra hérité du M1, un M2 Extreme, serait également au programme : de quoi peupler toute la gamme d’ordinateurs fixes de la firme, du Mac Mini peu gourmand au Mac Pro (voilà qui signerait l’abandon final d’Intel pour la gamme pommée). Quant au Mac Studio et à l’iMac, vous en serez pour vos frais : rien ne filtre. Vu la date récente du Studio, il est peu probable de voir un rafraichissement avant 2023, bien qu’une saveur M2 Ultra prendrait tout son sens. Dans les détails, le Mini se verrait hériter à la fois du M2 et du M2 Pro sur deux déclinaisons, le Mac Pro aurait droit à M2 Ultra dans sa version de base, et un M2 Extreme pour la plus coûteuse… reste à voir les performances. En ce qui concerne le segment mobilité, les MacBook Pro de 14 et 16 pouces auraient tous deux droit à un duo M2 Pro et M2 Max, plutôt logique. À voir ce qu’il en sera lors des prochaines keynotes ! (Source : Wccftech)


Un poil avant ?

Nouveau pilote Game Ready pour ceux qui aiment la F1

Un peu plus tard ...

La GTX 1630 lancée, testée, et après ?

 Qu'est-ce que la pomme peut bien avoir sous son aile pour la suite ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 16 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !