Si la série Optane est toujours techniquement en vie chez les bleus, ce n’est pas vraiment un secret que la gamme va entre mal et très mal. Censée être un rôle intermédiaire entre la RAM et le disque, la 3DXPoint à la base du produit n’a finalement jamais trouvé sa cible : le grand public n’avait aucune application bénéficiant de ce type de hiérarchie mémoire (sans compter qu’aucun effort n’avait été effectué pour optimiser les logiciels à la présence de modules Optane) et les professionnels n’étaient pas vraiment mieux lotis. Finalement, c’est sur SSD et grâce à leurs performances de premier ordre que les puces ont pu briller, mais, là encore, la concurrence est rude.

 

Un déclin qui se constate désormais encore mieux en chiffres : grâce au dernier bilan financier d’Intel, il est possible de démêler en partie l’imbroglio de camouflage de pertes, et de constater le montant réel des dépenses effectuées dans le domaine d’Octane seul. En effet, avec un peu de mathématiques, il est en fait question de 576 millions de dollars négatifs de bénéfices — enfin, pertes, dans ce cas là — avant impôts en 2020 : un sacré trou ! 2021 n’a pour sûr pas amélioré les choses avec une baisse de la demande (9 % de perte sur les trois premiers semestres), si bien que les rumeurs de ventes de la division sont de plus en plus persistantes et crédibles. Reste à voir quel futur sera réservé à la 3DXPoint en 2022 : remisée dans un placard et décortiquée pour tenter de rentabiliser un maximum ses coûts de développement, ou nouvelle tentative de commercialisation sous un autre facteur de forme plus adapté ? (Source : Blocks and Files)

 

Intel


Un poil avant ?

MSi Z690 GODLIKE : elle arrive, à prix d'ennemi mais à bundle d'ami

Un peu plus tard ...

NZXT lance une v2 de son boitier H1 : plus gros, mais pas que

Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !