Tandis que de nombreux commerces et industries ont beaucoup souffert de la pandémie, malgré un ensemble de facteurs géopolitiques, micro et macroéconomiques pas toujours très favorables, les résultats ont été diamétralement opposés pour l'industrie du semiconducteur ! Un constant qui ne surprendra guère compte tenu de l'explosion de la demande en semiconducteur ces 2 dernières années et qui semble avoir pris cette industrie un peu par surprise, ainsi que tous ses clients adeptes de l'approvisionnement selon le modèle du « juste à temps », fonctionnement clairement mis à mal face à la multiplication des pénuries. Mais la forte demande n'a pas tout fait non plus, plus encore que l'approvisionnement, les prix aussi ont explosé en parallèle, avec des hausses successives des prix de vente chez tous les acteurs concernés, à commencer par les fournisseurs des matières premières. Les investissements très lourds et les couts toujours plus élevés des nouvelles technologies ont également contribué à alourdir la facture.

 

Bref, selon l'analyse préliminaire de Gartner, 2021 se serait soldé avec une croissance moyenne de 25,1 % pour l'ensemble de l'industrie du semiconducteur et poussé le marché au-delà de la barre des 500 milliards de dollars pour la première fois de son histoire, à 583,5 milliards ! Ainsi, à l'exception d'Intel, tous les acteurs du top 10 ont pu afficher une croissance à 2 chiffres, de 19 à 64,4 % ! C'est dans ce contexte que Samsung a pu reprendre la première place sur le podium, notamment grâce à la croissance de 34,2 % de son chiffre d'affaires de son activité mémoire. C'est d'ailleurs le marché de la mémoire — celui la DRAM en particulier ! — qui a enregistré les meilleurs résultats pour l'ensemble de l'industrie et représenté 33,8 % de la croissance de l'ensemble du semiconducteur, soutenue par l'explosion de la demande des fournisseurs clouds, du marché mobile et desktop, et par conséquent d'un approvisionnement insuffisant ayant favorisé des prix de vente plus élevés. 

 

Le top 10 des vendeurs semiconducteur de 2021 [cliquer pour agrandir]

 

Se pose maintenant la question de savoir si 2022 sera différent d'une manière ou d'une autre (pour le meilleur, ou le pire), ou un simple bête replay de 2021. Les premiers signes semblent plutôt pencher en faveur d'une continuité de l'épisode dernier, avec des hausses des prix déjà en ligne de mire un peu partout chez les différents acteurs. De toute évidence, il faudra certainement attendre l'entrée en service de nouvelles lignes de productions ou d'usines entières pour réellement pouvoir commencer à voir le but du tunnel. Du moins en ce qui nous concerne, vu les résultats engrangés, on imagine que les vendeurs de semiconducteurs sont beaucoup moins gênés et qu'un retour à la normale serait probablement assez peu enviable (eh, les croissances à deux chiffres, c'est bô quand même, non ?)... Enfin, on verra bien, hein ! (Source)


Un poil avant ?

Encore du dieu nordique bien musclé chez ASUS pour aider votre PC à atteindre Valhalla !

Un peu plus tard ...

NVIDIA monte les prix de ses RTX 30 Founders Edition

Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !