COMPTOIR

Intel et SK Hynix ont pu commencer à régler leur affaire SSD/NAND, Solidigm est née !

Et voilà, après avoir passé toutes les étapes auprès des nombreuses autorités de régulation dans le monde, avec la Chine en dernière la semaine précédente, l'américain Intel a pu conclure la première étape de la vente de sa division NAND et SSD au coréen SK Hynix, seulement un an et deux mois après l'annonce ! SK Hynix a donc déboursé une première somme de 7 milliards de dollars, en échange de laquelle l'entreprise a désormais pu mettre la main sur une partie des employés, des brevets pertinents à l'activité et l'usine chinoise de production de NAND située à Dalian de l'ex-division SSD/NAND d'Intel. Le total de la transaction s'élèvera éventuellement à 9 milliards de dollars, il reste donc 2 milliards à payer, mais la prochaine et dernière étape de la vente n'aura lieu qu'en mars 2025.

Pendant ce laps de temps, Intel restera autorisé à continuer à fabriquer des wafers de NAND dans l'usine en question et en gardera également une partie des actifs et des brevets. Tout cela, ainsi que le reste des employés du département R&D, reviendra évidemment à SK Hynix en mars 2025 en échange des 2 milliards de dollars encore dus, et c'est à ce moment-là aussi qu'Intel cessera complètement de produire de la NAND à Dalian. Et quittera définitivement ce marché ?

 

logo solidigm

 

SK Hynix n'intègrera pas directement cette acquisition sous son nom, mais a créé à nouvelle filiale à 100 % sous son contrôle en cette occasion : Solidigm ! Un nom censé refléter un nouveau paradigme dans le monde du stockage SSD. Celui qui prendra le poste de PDG ne sera nul autre que le futur ex-chef de la division d'Intel, Robert Crooke et Lee Seok-Hee, déjà président et co-PDG de SK Hynix prendra aussi le rôle de directeur exécutif. Cette nouvelle filiale sera basée à San Jose, en Californie. Voici ce que Crooke avait à dire à propos de Solidigm :

 

Solidigm is poised to be the world's next big semiconductor company, which presents an unprecedented opportunity to reinvent the data memory and storage industry. We are steadfast in our commitment to lead the data industry in a way that can truly fuel human advancement.”

 

Dès ses débuts, la compagnie sera toutefois soumise à certaines restrictions du côté de la Chine, notamment en matière de limites de prix pour les produits finis et les composants, elle devra par exemple aussi assurer l'expansion de l'approvisionnement de composants PCIe et SATA pour les entreprises pendant les cinq prochaines années, entre autres. Enfin, il ne faudra bientôt plus chercher de SSD Intel dans le commerce, du moins ceux qui sont déjà sur le marché actuellement, puisque les produits existants seront prochainement fabriqués et vendus sous la nouvelle bannière ! (Source : Tom's et Computerbase)

Un poil avant ?

BON PLAN • La trilogie Tomb Raider GOTY sur l'Epic Games Store

Un peu plus tard ...

Un p'tit rappel qu'avec le SSD NV1 de Kingston, c'est aussi la lotterie du hardware

Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !