Les temps ont beaucoup changé depuis et la seconde tentative d'Intel de percer sur le marché de la fonderie n'est pas partie pour se dérouler comme la première. Alors qu'elle n'en est encore qu'à ses débuts, la nouvelle division fonderie d'Intel a d'ores et déjà sécurisé l'un des engagements le plus important qui puisse être pour l'entreprise, celui du gouvernement ! Le fondeur a ainsi signé un accord avec le Département de la Défense américain dans le cadre du programme RAMP-C (Rapid Assured Microelectronics Prototypes - Commercial). Ce dernier est un parmi d'autres ayant pour objectif de favoriser la production domestique et RAMP-C adresse tout particulièrement les besoins en matière de puces pour la Défense. En somme, le DoD veut s'assurer d'avoir un approvisionnement de puces fabriquées sur un procédé commercial avancé et en provenance du territoire national, c'est-à-dire plus ou moins à l'écart des éléments perturbateurs en géopolitique et sans backdoors étrangères.

 

Intel ne sera pas seul dans cette mission, mais travaillera en équipe à la tête d'un consortium de grosses compagnies américaines (incluant IBM, Cadence, Qualcomm, Synopsys, etc.), dont chaque membre contribuera avec ses propres expertises et technologies à l'avancement du nouveau projet. À ce stade, la valeur du contrat de service n'a pas encore été annoncée officiellement, il est probable que les négociations à ce sujet soient encore en cours du côté du Pentagone. Par contre, il s'agit clairement d'un engagement sur la durée et comprenant plusieurs étapes, puisque le travail du consortium devra se baser sur le futur procédé 18A d'Intel — le plus avancé figurant à ce jour sur la roadmap après le 20A, mais qui n'est pas attendu avant Q3 2025, au mieux. Il semble donc aussi évident qu'Intel n'ait pas vraiment non plus droit à l'erreur entre-temps, alors qu'il faudra franchir bon nombre d'étapes cruciales pour y arriver. No pressure, comme ils disent ! 

 

En tout cas, malgré l'absence d'un (gros) chiffre, avoir décroché un tel contrat d'un client majeur qu'est le Département de la Défense représente déjà un succès majeur pour Intel Foundry Services (on nous dit dans l'oreillette que c'était même l'objectif premier de la division), et c'est sans aucun doute encourageant pour la suite. Bravo Pat ? (Source)

 

the mask cashier


Un poil avant ?

Petite révolution à venir pour les CPU Ryzen à base de Zen 4

Un peu plus tard ...

Il va encore falloir patienter pour le 42 pouces OLED gaming de LG

Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !