D'abord un peu d'histoire : le japonais SanDisk avait commencé à chercher à se faire vendre dès 2015, à l'époque c'était une simple rumeur, comme il y en a toujours beaucoup qui circulent, mais celle-ci s'était en fin de compte concrétisée assez rapidement avec le rachat par Western Digital définitivement acté le 12 mai 2016 ! La suite de l'histoire on la connaît mieux, la marque japonaise a continué de coexister et de se développer en parallèle au catalogue propre de Western Digital, et la société SanDisk Co. Ltd. est restée aux commandes du business de mémoire flash.

Pour Western Digital, c'était avec ce rachat que le spécialiste du disque dur avait véritablement enfin pu pénétrer le marché du SSD et de la NAND. Jusqu'à présent, les SSD SanDisk et WD disponibles dans le commerce ont généralement toujours été identiques matériellement parlant, hormis pour leur étiquette. On rappelle aussi que leur NAND BiCS est le fruit du partenariat de longue date avec Toshiba Memory Corp. — qui se nomme aujourd'hui Kioxia.

 

5 ans après le rachat, on aurait pu penser que le groupe Western Digital/SanDisk était enfin arrivé à la conclusion que l'image de marque de WD seul en tant que vendeur de solutions SSD était à présent suffisamment forte pour permettre de se débarrasser du doublon qu'est la marque SanDisk et qu'il était temps d'unir les deux catalogues sous le même drapeau de Western Digital.

 

logo western digital sandisk

 

Néanmoins, la nouvelle qui circule depuis hier, annonçant que la division japonaise SanDisk (Limited) se renommera Western Digital (plus exactement, Western Digital GK) à partir du 1e janvier 2021, n'est a priori qu'un simple changement de nom commercial pour l'instant. Selon l'information corrective obtenue par les journalistes auprès de Western Digital Japon, la marque SanDisk n'est pas affectée et continuera en réalité d'exister avec des produits labellisés SanDisk dans le commerce. Mais pour combien de temps encore ? Après tout, la marque HGST — acheté par WD en 2012 — aussi avait fini par disparaitre (en 2018). Au fond, c'est vrai que ça nous fait une belle jambe, hein ?


Un poil avant ?

TSMC s'allie avec Google et AMD pour la guerre des puces 3D

Un peu plus tard ...

0,7 litre pour la série Martienne avec Ryzen 4000U chez ASRock

 Non, SanDisk n'est pas encore voué à disparaître, mais ça ne saurait plus tarder... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !