TSMC et Glofo enfouissent (déjà) la hache et deviennent copains !

C'était en août que Globalfoundries avait eu l'idée brillante de jouer à l'apprenti troll et de s'en prendre à TSMC auprès de la justice américaine, l'US International Trade Commission, le District Court for Delaware et deux instances allemandes pour la violation de 16 brevets concernant le FinFET. Il a fallu un peu plus d'un mois avant que le taïwanais TSMC contre-attaque - certainement le temps de se décider sur la stratégie à adopter - en engageant à son tour des poursuites contre son adversaire sur fond de violation de 25 brevets auprès de Cours dans trois pays différents, États-Unis, Allemagne et Singapour !

 

Un retour à l'envoyeur et un beau match en perspective...ou du moins ça l'était jusqu'à aujourd'hui ! Hier, TSMC et Globalfoundries ont chacun publié un communiqué annonçant la résolution définitive des disputes dans tous les pays où les poursuites pour violations de brevets avaient été engagées par l'un et par l'autre. En contrepartie, les deux fondeurs ont signé un contrat de licence croisée pour tous les brevets de semiconducteurs déjà détenus par les deux acteurs, limité à la durée de leur validité, mais la licence couvre également d'ores et déjà tous les futurs brevets des 10 prochaines années ! Selon les deux compagnies, cet accord leur garantira ainsi la liberté d'opération et que leurs clients respectifs continueront d'avoir accès à la gamme complète de technologies et de services de chaque fonderie.

 

Voici le p'tit mot du PDG de Globalfoundries, Thomas Caulfiled :

 

We are pleased to have quickly reached this settlement that acknowledges the strength of our respective intellectual property. Today’s announcement enables both of our companies to focus on innovation and to better serve our clients around the world. This agreement between GF and TSMC secures GF’s ability to grow and is a win for the entire semiconductor industry which is at the core of today’s global economy." - Thomas Caulfield, CEO of GF.

 

Et celui de Sylvia Fang, Conseillère générale pour TSMC :

 

The semiconductor industry has always been highly competitive, driving the players to pursue innovation that enriched the lives of millions of people around the world. TSMC has invested tens of billions of dollars towards innovation to reach our leading position today. The resolution is a positive development that keeps our focus on advancing the needs of our customers for technologies that will continue to bring innovation to life, enabling the entire semiconductor industry to thrive and prosper." - Sylvia Fang, General Counsel for TSMC.

 

Voilà qui fut donc bouclé vite et bien, et c'est certainement tant mieux pour l'un comme pour l'autre; si le cap avait été maintenu en justice, un tel litige étalé sur plusieurs pays aurait facilement pu prendre quelques années avant d'arriver au bout du tunnel et aurait en conséquence pu coûter très cher. Patrick Moorhead, Président et Principal Analyst chez Moor Insights & Strategy, pense que cet accord est une bonne nouvelle pour l'industrie, mais aussi que le vrai gagnant dans l'affaire est avant tout Globalfoundries, du simple fait de son statut et de sa situation sur le marché. Effectivement, on dirait bien que le petit poucet a plus ou moins obtenu ce qu'il voulait du Goliath de l'industrie, mieux que des dollars : la bénédiction de se servir de tous les brevets de semiconducteurs existants et futurs ! (Source)

"I believe this agreement is good for the industry as more companies sharing patents and IP accelerates innovation. As GlobalFoundries initiated the lawsuit and is in less diverse markets, I think it likely got the better deal."

 

logo globalfoundries tsmc

Un poil avant ?

EOS RWB : Raijintek restyle son offre de flotte arc-en-ciel pour CPU

Un peu plus tard ...

Test • NVIDIA GeForce GTX 1660 SUPER

TSMC et Globalfoundries : terminé l'heure des poursuites, un accord a été signé ! Mais qui a vraiment gagné ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !