• DX9 vs DX11

Dirt 2 va faire grincer des dents c'est une évidence, puisque seuls DX9 et DX11 sont supportés, DX10 et DX10.1 étant donc mis de côté. En même temps on peut comprendre les choix de Codemasters puisque DX10 a été très décrié et jugé par beaucoup sans intérêt, tandis que DX9 continuait à donner toutes les garanties d'un jeu graphiquement abouti et compatible avec un maximum de configurations. Il est également possible que DX10 n'apportait pas d'améliorations visuelles suffisamment notables vis-à-vis de DX9 pour justifier son intégration.

 

Ceci étant dit, il y a deux choses qui ont retenu notre attention lors de nos comparaisons entre les aspects graphiques du jeu en DX9 et DX11. Tout d'abord sous DX9 le jeu paraît beaucoup plus lumineux. Le HDR est extrêmement envahissant et on est à la limite de l'éblouissement, tandis que sous DX11 il se fait beaucoup plus discret et naturel. Remercions le HDR 64 bits qui cible plus spécifiquement l'effet, DX9 se contentant de gérer le HDR en 32 bits. La seconde chose qui marque, c'est que les ombres sont plus fines sous DX11, tout comme les textures qui semblent un peu floues sous DX9. C'est le High Definition Ambient Occlusion qui est responsable de cet effet, présent dans DX11 via l'accélération d'un algorithme DirectCompute.

 

 

Voici deux clichés du bench en DX11, et pour lesquels un simple clic sur les images vous permettra de basculer sur l'affichage en DX9. On remarque bien cette impression de flou en DX9 dont nous parlions plus haut, avec également bien plus de détails visibles sur les optiques de phares par exemple. Même constat sur la seconde image où le réalisme du sol entre DX9 et DX11 se passe de commentaire.

 

 

Une comparaison de plan "large" maintenant en situation de course. L'image DX9 montre des ombres et des reflets bien plus flous que l'image DX11 prise pourtant dans les mêmes conditions. Il faut bien comprendre que ce "flou" est présent sur toute l'image. Pas un seul élément n'y échappe, et le résultat est une impression désagréable pour ne pas dire pénible, qui de plus fatigue la vue rapidement.

 

Il y a bien sûr d'autres capacités DX11 qui sont exploitées dans Dirt2 comme la tesselation, très présente dans les flaques d'eau ou l'animation des drapeaux, mais moins facile à mettre en évidence via des screenshots car elle ne "claque" pas aux yeux comme les deux effets décrits précédemment (HDR 64 bits et HDAO). Des effets coûteux en images par seconde, mais même avec la première génération de cartes 3D DX11 le jeu est jouable dans d'excellentes conditions, tout à fond à vrai dire !

 

 



Les 46 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !