• Conclusion

A l'annonce de l'arrivée de la gamme Kelvin de chez Fractal Design, nous étions plutôt enthousiaste. La marque suédoise lance ses kits de watercooling tout-en-un et propose de surcroit quelque chose de modulaire. Si de prime abord les Kelvin se montrent de bonne qualité, bien assemblés et facile à manipuler, l'histoire devient toute autre lorsqu'on se lance dans les modifications. Explications :

 

Gamme Fractal Design Kelvin [cliquer pour agrandir]

 

Bonne qualité de fabrication, mais...

On aime la robe noire discrète dans laquelle se pavanent les modèles Fractal Design. Sobres avec le logo en blanc sur les flancs, faciles à manipuler, il s'agit bien de produits comme sait nous les proposer la marque du nord. De plus elle équipe sa gamme de radiateurs en cuivre, ce qui est rare dans le milieu des AIO! Lorsque vient l'heure de faire joujou et de modifier tout ça, il faut jouer de la pince pour désserrer les embouts à coiffe par exemple, là où d'autres ne nécessitent pas un tel traitement. Les vis disponibles dans le bundle sont des vis à 6 pans plutôt molles et la tête se déforme assez facilement, si bien que la clé Lili Allen tourne dans le vide. Au moment de remplir le circuit du précieux liquide chargé de transporter la chaleur, on se heurte à un énorme bouchon surmonté d'une tête à 6 pans également. Les visuels montraient quelque chose de plus classique. Attention alors d'avoir les outils appropriés à disposition sous peine de voir faire preuve d'ingéniosité pour l'ouvrir. Le remplissage est une sacrée galère. Il faudra vous munir de beaucoup de patience, d'un tuyau long et d'un embout pour parvenir à vos fins sans trop y laisser des cheveux. Ensuite on s'attèle à bien sortir tout l'air du circuit pour tout optimiser. 

 

Des peformances? 

Le S36 s'est montré le plus performant. Logique, vu la taille de l'engin. Très à l'aise dans tous les sens, avec ou sans ses ventilateurs d'origine, en devant supporter une carte graphique, il ne faillira pas. Si vous avez la place dans votre boitier, la faible épaisseur de son radiateur ne devrait pas être un obstacle pour le loger. Le S24 aura plus de chance de trouver chaussure à son pied -ou boitier à son radiateur- les emplacements de 240 étant plus répandus. Dans les deux cas, vous ne vous tromperez pas puisque les performances offertes sont plutôt bonnes et positionnent bien les deux modèles testés.

 

Et ça tourne sans bruit?

Fractal Design Kelvin

Nous n'irons pas jusqu'à dire que les Kelvin sont silencieux, mais ils font clairement partie des moins bruyants! Fractal Design frappe un grand coup ici en ne proposant pas d'immondes ventilateurs génériques qui décornent les boeufs. Les HP120 PWN sont bons élèves.


Nous avons évoqué brièvement la pompe plus haut. Celle-ci émet un bruit strident, plutôt ennuyeux si vous avez les oreilles sensibles. Elle se fait oublier une fois intégrée dans le boitier, la ventilation de ce dernier ainsi que les 120 des kits couvrant son bruit. Mais alors, quel est ce problème que nous évoquions ? Il s'agit simplement du fait que les circuits semblent mal remplis. Difficile à confirmer avec ces tuyaux noirs, mais lorsque nous sommes passés sur un système modifié, en prenant soin de bien purger le tout, la différence était flagrante. La pompe émettait beaucoup moins de bruit.

 

Chers ou pas? 

Les nouveaux venus se négocient 114€ pour le S24 et 135€ pour le S36. Si vous manquez de place et que votre bourse ne permet pas de folie, le T12 sera lui facturé 95€. Placé face à la concurrence, le S24 se retrouve nez à nez avec le Nepton 240M 15€ moins cher. Le S36 lui est dans la tranche tarifaire d'un H220-X, plus simple à manipuler et surtout moins grand. Nous pensons cependant qu'avec un radiateur tout en cuivre et la capacité de modification, il sera difficile de trouver vraiment moins cher sur le marché. Au vu de l'équipement, les prix nous semblent justes et représentent le minimum pour profiter de kits modulaires, mais peuvent aussi être le point faible des Kelvin.

 

comptoir_4stars.pngSi l'on devait résumer cette expérience en quelques mots, nous dirions que la gamme Kelvin de chez Fractal Design est composée de produits d'une bonne qualité de fabrication, équipés de matériaux de bonne facture, mais qui pêchent sur la finition. La qualité des vis 6 pans, le gros bouchon difficile à enlever et les embouts vissés à la clé à choc font partie des points négatifs que nous aurons soulignés. Cependant, les Kelvin offrent des performances d'un bon niveau, les plaçant face à une concurrence rude dans ce secteur. Les températures relevées sont correctes pour ce type d'équipement, alors que les nuisances sonores sont, elles, très bien maitrisées. Le prix de vente sera l'argument qui pourrait vous faire préférer un modèle moins cher. Avant de vous lancer gardez à l'esprit d'une part qu'ils possèdent des radiateurs en cuivre, et d'autre part qu'ils ne sont pas figés, pouvant être modifiés (second radiateur, réservoir, carte graphique...). A l'issue de ce dossier, les deux Kelvin testés ce jour récoltent 4 étoiles de justesse, pour des modèles qui auraient mérité plus de soin dans leur finition (qui parle encore de l'air dans les tuyaux?).

 

Oukilé le T12 ?

Nous avions bien en notre possession les trois modèle de la gamme. Hélas, le T12 a mourru, ça arrive et on ne pense pas que ce soit un problème qui sera récurrents, lors des phases de tests. Nous mettrons à jour l'article à réception d'un nouvel exemplaire !


gigabyte_logo.jpg crucial_logo.jpg kingston_logo.jpg

intel_logo.jpgnoctua_60.pngamd_logo.jpgnoiseblocker_60.png docmicro



Les 14 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !