• En boite... Last night the DJ saved my life, Oh yeah !

Dans cette seconde phase de test, nous plaçons les kits dans un boitier Corsair Obsidian 750D. Afin de satisfaire votre appétit de curiosité, nous testons les AIO selon deux modes de fonctionnement : en aspiration dans un premier temps, c'est-à-dire que l'air est aspiré de l'extérieur de la tour vers l'intérieur, alors que le sens du flux d'air du boitier est inversé en retournant tous les ventilateurs. Ensuite, nous testons l'ensemble en extraction, c'est à dire que le kit expulse l'air vers l'extérieur du boîtier qui conserve sont flux d'air d'origine. La plateforme utilisée pour cette phase est la plateforme LGA 1156 que vous connaissez bien si vous nous lisez régulièrement et les résultats sont exprimés en Delta T :

 

Ventilation stock en aspiration [cliquer pour agrandir]Ventilation stock en extraction [cliquer pour agrandir]

Les Kelvin en situation

 

Une fois en boite nos deux larrons seront d'humeur mitigée. Comme vous le voyez, équipés de leur ventilation d'origine les deux Kelvin proposent des performances assez similaires. Ils assureront face au H220-X, mais se laisseront distancer par le Nepton 240M en position d'aspiration. Par contre, en les retournant, nous voyons que le S36 se comporte mieux. Sans doute son vaste radiateur profite-t-il mieux de la soufflerie de façade du boitier? Quoi qu'il en soit, l'unique 360 du panel vient calmer les entrains de tous les protagonistes. Quant au S24, il perd un peu de sa superbe en 12V, mais garde autant de souffle une fois régulé.

 

• Changement de la ventilation

Dans cette partie nous remplaçons la ventilation prévue d'origine par des Noctua NF-P12 puis des Noiseblocker M12-S3HS. Comme indiqué dans le protocole, les températures sont indiquées en Delta T, c'est à dire la différence entre la temprature enregistrée et la température ambiante. Voici les résultats obtenus en aspiration et en extraction :

 

NF-P12 en aspiration [cliquer pour agrandir]Noctua en extraction [cliquer pour agrandir]

Les Kelvins équipés de NF-P12 ici...

 

On les équipe de deux Noctua comme le veut notre protocole. Si pour le S36 la différence avec la ventilation d'origine est moindre que ce soit en aspi ou en extraction, le S24 lui se ramollit légèrement. La plus grosse perte se mesure en 12V, alors que les résultats sont peu ou prou identiques une fois la ventilation régulée. Oui, le radiateur et ses 15FPI aiment les faibles vitesses.

 

Noiseblocker en aspiration [cliquer pour agrandir]Noiseblocker en extraction [cliquer pour agrandir]

... Et là de Noiseblocker

 

Au tour des Noiseblocker de prendre place dans la machine. Pour une fois le S24 prend l'ascendant sur son grand frère dans ce test. Il aime la grosse soufflerie lorsqu'elle lui arrive par le haut (aspiration). En 12V il fait mieux que les modèles testés dernièrement. Par contre lorsque les deux ventilateurs sont régulés, le S36 reprend sa place. Nous n'avons mesuré aucune différence en 7 et 9V sur ce modèle. Ce dernier, comme vous pouvez le voir préfère qu'on lui souffle fort par en dessous, revenant ainsi à ce que nous offrait la ventilation d'origine.

 

• Et la carte graphique?

Équipons le modèle du jour avec une carte graphique digne de ce nom. La GTX780 Poséïdon prend place dans le boitier et viendra apporter quelques calories supplémentaires une fois stressée. Nous ne proposons ici qu'un relevé des températures lorsque le GPU est refroidi par son propre système, c'est-à-dire sans refroidissement par eau. En parallèle, nous effectuerons un relevé sur le CPU et le liquide. La charge est réalisée avec OCCT en mode "alimentation". Alors, ça dit quoi? 

 

Fractal Design Kelvin et Asus Poseidon  

Pour ce test, nous avons choisi comme référence le S24 équipé de toutes les sondes aimablement mises à disposition par notre partenaire DocMicro.com (quoi? de la pub??). Comme on s'y attend le GPU chauffe bien. La moyenne des températures mesurées lors de la charge se situe à 78°C. Il atteindra presque 80°C au plus fort de cette poussée. Quant au proco, il aime vivre sous l'eau. La moyenne mesurée est de 59°C, avec un pic au-dessus de 60. Et le liquide lui ne bouillira pas, loin de là. La moyenne mesurée est de 31°C tandis que la température max relevée ici n'excède pas les 33°C. 

 

Pour finir, sachez que le débitmètre confirme les données constructeur en affichant un débit de 70 litres par heure et il faisait 22°C dans le bureau pendant le test.



Les 14 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !