• CAM 3.5.80

On s'assure une dernière fois que tout est bien raccordé et l'on allume la machine. Là, il faudra installer CAM(en version 3.5.80 actuellement). La reconnaissance se fait sans trop de problèmes si le logiciel est bien luné; pour nous ça se passe rapidement. Il faudra malheureusement créer un compte sur le site dédié, avec une adresse mail valide, afin de profiter de toutes les options du logiciel.

 

Le logiciel n'a pas changé depuis le début de l'année, donc passons directement à ce qui nous intéresse. Dans l'onglet Ventilation, nous trouverons tout ce qu'il faut pour piloter nos ventilateurs. Sur cette page se trouvent les six canaux, que vous pouvez renommer si vous le souhaitez, afin de savoir à quoi ils correspondent. Il est possible de gérer chaque canal indépendamment ou de les synchroniser.

 

Sur chaque canal, vous aurez accès à la vitesse du ventilateur, la puissance délivrée par le canal et une courbe de profil. Quatre profils sont disponibles : un mode Fixe, un mode performances et un mode silence dont les noms sont suffisamment explicites. Le dernier est un profil personnalisable, si vous voulez gérer vous même les différents paramètres. La prise en main reste assez intuitive sur ce logiciel, donc rien de bien compliqué.  

 

Contrôle des nuisances sonores au repos [cliquer pour agrandir] Contrôle en charge [cliquer pour agrandir]Stress CPU et contrôle des températures [cliquer pour agrandir]

Un test au repos, puis en charge et ensuite une comparaison des température selon la charge CPU

 

L'onglet suivant nous intéresse un peu plus. Il permet de paramétrer le mode Adaptive du Grid+ V3. Le réglage se fait en une trentaine de minutes, avec votre concours. Dans un premier temps, CAM effectue un relevé des nuisances sonores au repos. Une fois cette étape terminée, vous devrez charger processeur et carte mère pour effectuer un relevé des nuisances en charge. 

 

Contrôle des températures au repos [cliquer pour agrandir]Création du profil Adaptive dans CAM [cliquer pour agrandir]

Test des températures au repos et enfin création du profil Adaptive

 

Une fois cette seconde mesure achevée, on laisse faire la machine. Un relevé est effectué en stressant le processeur et en jouant sur la vitesse des ventilateurs afin de vérifier l'impact sur les températures. Un différentiel est ainsi trouvé et c'est ce qui déterminera les paramètres du mode Adaptive

 

• Efficace ?

Nous avons effectué un relevé des nuisances sonores en charge pour chaque profil, puis à 100%, 75%, 50% et 25% de la vitesse de rotation de ventilateurs. Voici les résultats :

 

 

On peut constater que les profils préréglés sont assez équilibrés au niveau des nuisances générées. Le profil silencieux porte bien son nom, tandis que le mode performances se montrera audible en charge. À pleine vitesse les nuisances sont bien présentes comme on le voit. La régulation permet de bien calmer nos cinq ventilateurs dès le premier palier. En ce qui concerne le profil Adaptive, il s'intercale ici entre les modes Performance et Silence. Il offre un niveau de bruit en charge équivalent à 75% de la vitesse de rotation des ventilateurs.

 

 

Les courbes de température sont inversement proportionnelles à celles des nuisances sonores. En bref, plus les nuisances dégagées sont élevées, plus la température relevée est modérée. Comme nous pouvons le voir la hiérarchie est presque parfaitement respectée. Nous retrouverons en queue de peloton la régularisation à 25% et le profil Silence qui restaient sous les 40 dB lors de nos relevés de nuisances sonores. Vient ensuite la régulation à 50% qui profite d'un meilleur delta sur le GPU qui le profil Adaptive que nous avons créé. Le trio de tête se compose du dernier preset d'origine, le mode Performance, puis nos paliers de régulation les plus élevés, à savoir 75% et 100%. Nous remarquons que le second et le troisième se disputent la place. La régul' à 75% l'emportant grâce à son flux constant et à une meilleure température de carte graphique, ce qui explique également le gain de 0.1 dB sur les nuisances sonores.

 

• Elle en pense quoi Martine ?
Nous voici au terme de ce dossier et nous soulignerons d'emblée la simplicité d'utilisation du Grid+ de NZXT. Ce hub est fait pour vous si le RGB n'est pas votre tasse de thé. Il permet de contrôler un paquet de ventilateurs grâce à ses six canaux de gestion. Compact, il prendra place facilement dans n'importe quel boîtier. On ne parle pas de la qualité de fabrication est d'assemblage presque parfaite. Nous disons presque, car le connecteur micro-USB a tendance à laisser échapper le câble qu'il doit accueillir. C'est un peu gênant, surtout quand on cherche pendant deux heures pourquoi CAM ne reconnait pas l'appareil. Parlons aussi du connecteur Molex qui sert à alimenter l'appareil... En ce qui concerne CAM, il est lui aussi très facile à prendre en main, quand il ne fait pas de caprice. L'utilisation de la totalité des fonctionnalités nécessite la création d'un compte sur le site dédié et c'est aussi gênant quand les serveurs ne sont pas accessibles !
Pour en revenir au produit qui nous intéresse, une fois en place et correctement reconnut, tout se passe sans encombre. Le capteur audio retourne des informations aberrantes (un gros 56 dB dans un boîtier silencieux...), mais qui ne l'empêchent pas de fonctionner comme il le doit. La configuration du mode Adpative est assez simple et nécessite notre intervention. Une fois paramétré, tout roule. Le Grid+ V3 est un produit qui ne servira qu'à gérer la ventilation de votre PC.
Vendu 49€, il coûte le prix d'un gros réhobus digital. Si vous ne pouvez pas vous passer du RGB -indispensable en 2018, il faut le dire-, vous devrez ajouter un Hue+ pour gérer l'éclairage de vos Aer RGB. Ce second accessoire vous coûtera 55€ hors pack; 99€ avec deux Aer RGB 140. Le prix commence à s'envoler dans ce cas. En bref, si vous souhaitez gérer uniquement de la ventilation, nous ne saurions trop vous conseiller le Grid+ V3. Si par contre il vous faut des canaux RGB, nous serions tentés d'aller voir ailleurs puisque la concurrence propose une solution 2-en-1 à 30€ de moins.
Pour finir, nous saluons la simplicité d'utilisation du Grid+ V3 de NZXT, le petit plus qu'apporte le capteur audio dans la quête du meilleur rapport perfs/bruit pour nos machines souvent trop bruyantes et enfin son prix qui reste relativement honnête si vous voulez opter pour une solution haut de gamme. Malheureusement, les caprices qu'il faudra gérer, notamment avec le capteur sonore ou plus généralement avec CAM, sont assez rédhibitoires et suffisent à nous convaincre de ne pas décorer ce produit.

 

 



sommaire

1 • Préambule
2 • Le HUB et ses accessoires
3 • CAM pour tout contrôler

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !