• Burn baby burn !

Sur le 3900X, les réglages automatiques prévus par ASUS sont bien présents, mais nous allons tabler sur une consommation standard du processeur pour l'OC - chose réglable via le Ryzen Master- afin de garder les mêmes conditions de chauffe des VRMs. Le graphique suivant montre les écarts de températures selon différentes consommations :

 

 

À notre grande - et bonne - surprise, cette carte ROG Strix X570-I Gaming tiens remarquablement bien le choc d'un CPU gourmand comme le 3900X même à 150 W, grâce à la ventilation des VRM qui fait bien sont travail sur se plan. Par contre attention, le PCB chauffe dur entre le CPU et le chipset, ainsi que les selfs qui ont du mal à recevoir un souffle d'air efficace. Mais dans l'ensemble, la carte sera plus que suffisante pour mettre de grosses configurations dans des boîtiers petit format, le seul frein qui sera présent sera plus de l'ordre du refroidissement du CPU.

 

asus rog strix x570-i gaming - image ir au repos [cliquer pour agrandir]asus rog strix x570-i gaming - image ir à 95 w [cliquer pour agrandir]asus rog strix x570-i gaming - image ir à 150 w [cliquer pour agrandir]

De gauche à droite : images infrarouges de la carte mère au repos / en charge 95 W / en charge 150 W 

 

• Comment que ça sonne ?

Basée autour d'un chipset ACL1220 et d'amplificateurs spécialisés pour l'audio, la carte dispose d'un équipement correct qui se ressent sur la qualité du signal audio, comme le montre l'analyse RMAA :

 

 

Les résultats ici sont très intéressant pour une carte mère au format mini-ITX, amenant des rapports signal/bruit et une diaphonie correcte, permettant d'obtenir des détails plus poussés sur les musiques, jeux et vidéos. La distorsion reste uniforme aussi, évitant un durcissement du son ou une teinte acide de celui-ci, l'apport d'un amplificateur audio de bonne qualité est un bon avantage pour ça. Par contre attention, la légère monté du bruit sur les plus hautes fréquences peuvent donner un côté métallique dans les musiques et les voix.

 

asus rog strix x570-i gaming - thd [cliquer pour agrandir]asus rog strix x570-i gaming - imd [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation)

 

À l'écoute le résultat est agréable pour une carte en mini-ITX, avec un apport plus que raisonnable sur les musiques et films. Certes il est dommage de ne pas avoir de quoi brancher un systèmes en 5.1, mais pour une machine de jeu transportable vous aurez de quoi satisfaire vos oreilles sans soucis. Les fréquences restent équilibrées et douces, certes ça manque un peu de panache parfois ou d'impact, mais pour les fans des BO de jeux vidéo ou de musique - qu'importe le genre - seront comblés.

 

• Verdict

comptoir 5stars

ASUS a bien réussi son pari en réalisant une carte mini-ITX qui dompte le chipset X570 sans soucis. La ROG Strix X570-I Gaming tient sans soucis les plus grosses charges du CPU sans surchauffer, la ventilation sait se faire silencieuse, le circuit audio est plus que correct et la connectique est riche pour un carte dans ce format. La conception sur plusieurs PCB et l'ajout de la ventilation sur les VRM permettent de surpasser le soucis de l'encombrement sur les cartes mères en mini-ITX, et le gain est appréciable. Bien que par contre, nous aimerions que ASUS mette à jour son ensemble logiciel pour les derniers Ryzen, il est difficile de lui reprocher autre chose que son tarif élevé, mais entre le mini format et l'équipement très proche des cartes ROG Strix du fabricant, nous ne sommes pas étonnés. Mais pour ceux qui cherchent à mettre le X570 dans les plus petits boîtiers, ce modèle vous permettra de réaliser une bonne station de jeu polyvalente.
asus x570 strix iasus rog strix x570 i gaming notation

corsair logo pico technology gskill logo 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 

 



sommaire

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 27 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !