Quand on parle de physique dans les jeux, ça jase en commentaires. Les choses les plus marquantes de ces vingt dernières années datent, les joueurs faisant souvent référence à Half Life 2 et son pistolet à gravité, ou encore la nature destructible dans Crysis. Récemment on a ceci avec les Battlefield, voire The Witcher 3, mais on reste quand même loin de profiter de cette gestion au point de changer le gameplay. On pourrait même dire qu'on tombe dans l'excès inverse avec le dernier Call of Duty Modern Warfare, où on frôle le zéro absolu dans ce domaine : arbres qui ne bougent pas d'une feuille, on dirait le zizi de Pascal droit dans sa botte, mais sans vie, inerte, attendant que vous détourniez le regard pour faire autre chose. Et puis quid de Havok ? PhysX trop peu utilisé, que nous reste-t-il ?

 

AMD a publié une série d'outils FEMFX qui gèrent la physique de déformation. Selon la qualité du matériau dont est constitué l'objet, sa déformation sera cohérente avec sa matière, ainsi que l'interaction avec les autres éléments. La méthode utilisée pour parvenir à cette gestion fine est de type FEM, acronyme de Finite Element Method. Chaque élément est vu comme un ensemble de petits polygones tétraédriques, et il est possible de contrôler chacun d'eux. Et pour fonctionner, cette trousse à outils est prévue pour fonctionner sur les processeurs multicores, ce qui devrait profiter largement aux puces ayant beaucoup de coeurs. Évidemment, ceci n'est pas gratuit, cela vient renforcer la volonté d'AMD de faire bouger le software pour s'adapter aux capacités des processeurs actuels.

 

AMD regrettait l'autre jour que le software était lent à évoluer, et que les développeurs devaient, en gros, se casser les fesses pour faire en sorte de coller au marché des CPU comprenant toujours plus de coeurs. Pile-poil le marché visé par AMD, même si dans le fond nous ne pouvons qu'acquiescer. AMD a implémenté le code source en tant que partie du GPUOpen sous la licence MITx11, incluant des démos et des samples y compris pour l'Unreal Engine 4. Ceci devrait donc accélérer les choses ! Ci-dessous une présentation de l'Unreal Fest 2019 faite par AMD.

 

 

 AMD se bouge pour optimiser le support de ses CPU multicoeurs dans les jeux. la gestion de la physique est un de ses nouveaux dadas. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 32 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !