• Indice applicatif

Même si le résultat de chaque test est plus important qu'un indice global, ce dernier permet toutefois d'établir une hiérarchie en un coup d’œil. Notons que pour des raisons temporelles, nous ne pouvons reprendre les tests de chaque CPU à chaque dossier. Nous nous assurons de limiter les modifications entre tests au strict minimum, en conservant la version de l'OS et empêchant les mises à jour de ce dernier, utilisant la même version des logiciels testés ou du pilote carte graphique.

 

Commençons par le domaine applicatif, c'est-à-dire tous les tests pratiques hormis les jeux. Le Core i9-9900K propose presque 32% de gains par rapport au Core i7-8700K qu'il remplace au sommet de la gamme dédiée à la plateforme LGA 1151. Une valeur correspondant pratiquement à l'augmentation du nombre de cœurs, les fréquences plus élevées en charge permettent de compenser lorsque les tests ne scalent pas parfaitement. Un résultat qui lui permet de prendre un avantage d'une petite vingtaine de sur le Ryzen 7 2700X et finir à une dizaine de pourcents des Threadripper 1920X et Core i9-7900X ! Notons pour finir qu'entre le 6700K lancé en août 2015 et le 9900K, les performances comme les caractéristiques ont été doublées. 

 

Si l'on s'intéresse à présent au reste de la gamme, le Core i7-9700K parvient de son côté à prendre un ascendant de 4% sur le 8700K, à qui il rend 4 threads mais dispose de 8 cœurs physiques contre 6 à ce dernier. Avant les tests, nous n'étions pas persuadés que le classement serait dans cet ordre, mais les fréquences plus élevées, permettent de compenser la suppression de l'hyper-threading. Face aux Ryzen, il arrive à s'intercaler entre les  2700 et 2700X, ce dernier conservant 5% d'avance. Le petit du trio, alias Core i5-9600K, était le plus facile à estimer, puisqu'il s'agit d'un speed bump du 8600K. Le gain n'est en définitive que de 5% sur ce dernier, insuffisant pour revenir au niveau du Ryzen 2600.

 

 

 

• Indice ludique

Concentrons-nous à présent sur le domaine ludique, qui a son importance vu l'intérêt d'une partie de notre lectorat pour ces activités ! On notera d'ailleurs un petit rapproché des Ryzen vis-à-vis de leurs concurrents, qui peut s'expliquer par 3 facteurs : l'utilisation de mémoire plus rapide qui profite davantage aux rouges, un panel rafraîchit, un OS à jour incluant les patch contre les vulnérabilités meltdown et spectre. Concernant les nouveaux venus, le Core i9-9900K est effectivement le processeur le plus rapide pour ces activités comme le claironne Intel, il dispose d'un avantage de 23% sur le Ryzen 7 2700X et de 8% sur le précédent champion qu'était le Core i7-8700K. Le Core i7-9700K s'intercale entre ces deux-là, quant au Core i5-9600K, il se contente de 4% d'avance sur le 8600K. On nuancera tout de même ce point en rappelant que dans bien des cas, la carte graphique sera l'élément limitant bien avant le processeur et que le niveau atteint par la concurrence dans les jeux contemporains, est amplement suffisant. 

 

 

Passons aux mesures de consommation page suivante.




Les 176 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !