L'Unity se lâche enfin !

 

Quand NVIDIA a lancé son DLSS 2, il a, par une opération de musculation de son algorithme, offert à son upscaling spatial une notion liée aux mouvements. Ainsi, il a permis aux jeux d'avoir un DLSS qui est désormais temporel, étant donc optimal sur les jeux rapides avec des déplacements rapides et brefs, comme longs. Toutefois, certains moteurs, peu dociles avec cette méthodes, souffrent de ghosting, à savoir une empreinte fantôme de certains éléments, générant une trace répétée. A chaque jour suffit sa peine, NVIDIA bosse sur son DLSS puisque le 2.2.6.0 est apparu il y a quelques jours, la chose sera amenée à s'améliorer. Mais pour aider les développeurs à implémenter le DLSS dans Unity, le caméléon a rendu son intégration presque aussi simple qu'un plug-in, comme ce fut le cas pour l'Unreal Engine 4. L'Unity était également sur la ToDo liste, et c'est désormais chose faite avec LEGO Builder's Journey, un casse-tête sympathique, sans prétention, mais enjolivé par du Ray Tracing complet. Nous allons voir ce que cela donne sur Ampere, Turing et RDNA 2 !

 

dlss / ray tracing comparison lego builder journey

 



Les 4 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !