• Et qu'est-ce qu'on boit doudou dis donc ?

Eh bien force est de constater que le caméléon a d'une part réussi à pousser les performances dans des conditions importantes en 6 ans, la plupart des jeux à fond avec la carte Pascal offre un nombre d'images par seconde que ne peut atteindre la GTX 580 avec les détails au minimum, incluant absence de tout anti-aliasing. Les moteurs modernes ne conviennent plus à la vieille architecture Fermi, et ce n'est pas nécessairement lié au manque de VRAM.

 

Jouer avec une telle carte aujourd'hui, ne relève pas encore de la mission impossible, toutefois, pour profiter des effets visuels contemporains, il faudra forcément se tourner vers un modèle plus récent des rouges ou des verts. Faut-il attendre Volta ou craquer maintenant ? Difficile de statuer, toujours est-il qu'actuellement, les prix ont une légère tendance à la baisse après la frénésie de septembre/octobre. Attention toutefois, l’approche des fêtes de Noël signe généralement l'arrivée d'une hausse des tarifs, encore une fois... Même en recyclage la GTX 580 va montrer bien vite ses limites. Car au-delà de l'aspect performances, la consommation et chauffe restent problématique, puisque Nvidia a réalisé à ce niveau un véritable bond technologique. Une GTX 1050 devrait par exemple devancer sans souci cette GTX 580 tout en consommant une infime quantité d'énergie en comparaison et pour un tarif qui reste accessible à la plupart. Le rapport perf/watt est devenu important, mais Nvidia, malgré sa politique tarifaire souvent outrancière, propose également des cartes bien taillées pour le segment casual gamer.

 

Sans surprise vu le rapport de force actuel, il est possible de conclure au vu de ce test que le caméléon n'a pas dormi pendant ces années, même s'il a sorti des modèles à l'intérêt discutable (la prestation est, elle, très solide dans l'absolu) comme la récente GTX 1070 Ti. L'après G80/92 fut chaotique avec Fermi, mais ce dernier a posé les bases de l'architecture actuelle et si efficace des GeFORCE. Kepler a optimisé celles-ci et Maxwell a été le véritable quantum leap qui a mis AMD en position délicate. Avec un procédé de gravure 12 nm, qui n'est en réalité qu'un 16 nm amélioré, ne nous attendons pas à une explosion des performances par rapport à la génération actuelle. Il devrait toutefois être possible de caler quelques millions de transistors en plus, sans faire sauter la consommation. 2018 approchant à grand pas, nous serons bientôt fixé sur la capacité ou non du caméléon, à proposer un nouveau gain significatif de performance avec Volta, comme ceux que l'on a connu avec successivement Maxwell et Pascal, expliquant sa domination actuelle.

 

cameleon raiponce

 


corsair bequiet 40 gigabyte 40 noctua

Nous remercions nos partenaires pour la mise à disposition du matériel nécessaire à la réalisation de l'article



Sommaire

1 • Préambule
2 • Protocole et configurations
3 • Résultats 1080p
4 • Résultats 1080p Min vs Max
5 • Observationnage

Les 41 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués