• Indices comparatifs

Même si le résultat de chaque test est plus important et judicieux qu'un indice global, qui par essence ne traduit que le comportement moyen des solutions évaluées ici avec ce panel de jeux (et les scènes retenues parmi ces derniers !) masquant ainsi des résultats bien différents selon les situations de test, ce dernier permet toutefois en un coup d'oeil d'établir une hiérarchie. Voyons donc comment se comporte les nouvelles venues : nous avons pour cela réalisé des indices pondérés de chaque jeu et exprimé les résultats en attribuant la valeur 100 à la GTX 980. Pour rappel, les GTX 780 Ti et HD 7970 GHz n'ont pas pu exécuter le bench Total War Warhammer, en conclusion elles obtiennent 0 à ce test ce qui les pénalise arbitrairement (le mode DX12 n'est pas encore officiellement accessible) et empêche donc une comparaison directe avec les autres cartes.

 

Au final sur cet indice, la GeFORCE GTX 1080 Founders Edition se montre 64% plus rapide que la GTX 980 de référence qui dispose du précédent GPU de même gamme (xx4). Face à un modèle alternatif, le gain se limite cette fois à 46% et chute à 31% en comparaison d'une GTX 980 Ti de référence. Il se réduit même à moins de 15% face à un modèle overclocké. Clairement la 1080 n'est pas destinée à remplacer un tel modèle. Sa petite soeur est quant à elle 18% moins rapide ce qui la situe devant les R9 Fury X (7%) et 980 Ti (8%). Elle devance en conséquence de 52% une 970 alternative (sachant qu'il n'y a pas de 970 de référence "officielle"). Les ASUS Strix proposent de leur côté un gain limité compris entre 6 et 7% par rapport aux Founders Edition. Point remarquable, alors que la Fury X était devancée de 9% par la 980 Ti de référence à son lancement, l'évolution des pilotes mais surtout du panel de jeux, lui permet à présent de prendre un très léger ascendant (1%).

 

 

Concentrons-nous à présent sur les jeux 6 jeux DX12. Les RADEON grignotent quelques points, de quoi permettre à la Fury X de se différencier plus nettement de la 980 Ti de référence, mais pas seulement : en effet les 10x0 se montrent plus efficaces que la 980 ce qui permet à la dernière citée de pousser son avantage à 70% et la première à 61%. Par contre, l'écart les séparant des 980 Ti n'évolue, lui, presque pas (+1%). Pour rappel, le point précédemment cité pour les 7970 GHz / 780 Ti reste ici valable, en étant qui plus est accentué par la réduction du nombre de jeux de l'échantillon. Précisons que cet indice ne traduit pas forcément le futur rapport de force entre les constructeurs vu l'état du panel (limité à 6 jeux et parmi ces derniers seul AOTS dispose d'un moteur DX12 "natif"), attention à ne pas le sur-interpréter donc !

 

 

 

• UNiGiNE Heaven 4.0 (Tesselation)

NVIDIA a fait évoluer son Polymorph Engine chargé de la géométrie avec Pascal, pour rappel il s'agit de petites unités polyvalentes découplées au niveau des SM alors qu'AMD a choisi la voie d'unités plus conséquentes, mais en quantité limitée et fixe vis-à-vis du nombre de CU. Ainsi, plus le nombre de SM sera important, plus l'approche du caméléon sera potentiellement performante en comparaison de GCN pour laquelle l'augmentation de CU ne change rien au niveau de sa capacité à traiter la tesselation/géométrie. Quid des nouvelles venues ? Afin d'éprouver tout cela, nous avons utilisé UNiGiNE Heaven 4.0 qui permet de régler le niveau de tesselation et nous avons réalisé le bench sans tesselation dans un premier temps, puis avec la valeur extrême, et ce en QHD + AA4x/AF16x.

 

screen Unigine heaven 4.0 [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Avec 20 Polymorph Engine dans son GP104 et des fréquences de fonctionnement élevées, la GTX 1080 ne se fait pas prier pour devancer ses concurrentes même si un GM200 complet et sans limitation de consommation n'est pas bien loin. La GTX 1070 doit composer avec 5 Polymorph Engine de moins, mais l'amélioration de ces derniers et les fréquences élevées du GPU lui permettent de prendre l'ascendant sur une 980 Ti de référence et talonner le modèle overclocké. La plus rapide des cartes d'AMD (Fury X) accuse un retard de 22% sur la 1070 FE.

 

 

• 3DMark Fire Strike & UNiGiNE Valley

Le début d'année 2013 fut une période bénie pour les amateurs de benchmark puisque FutureMark a lancé une nouvelle version de son bench vedette (mis à jour en version 2.0.25.30), quant à UNiGiNE, en sus de mettre à jour son célèbre Heaven, il a également proposé un nouveau bench : Valley.

 

screen 3DMark [cliquer pour agrandir]

screen UNiGine Valley [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

3DMark permet aux cartes de références de refroidir entre chaque run, ce qui a tendance à leur permettre de conserver plus longtemps des fréquences élevées : la 1070 FE parvient ainsi à talonner le modèle Strix d'ASUS et devancer la GTX 980 Ti de PNY. Il en est de même pour la 1080. Les RADEON sont légèrement en retrait par rapport à notre résultat moyen. Cet effet est encore plus marqué avec Valley, par contre les modèles de référence ne profitent plus de temps de refroidissement puisque nous ne lançons le benchmark qu'une fois la température stabilisée.

 

 

 Passons à l'overclocking page suivante.



Les 75 ragots
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués